Une nuit en ville

Flash-back sur l’ambiance urbaine de l’étrange Noël 2020…

Rennes, Rue de Toulouse.

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

Décoration de Noël à Rennes.
Rennes, l’église Saint-Germain.
Rennes, Rue de Nemours.
Rennes, Rue de Nemours.
Rennes, les Halles et la rue de Nemours.
Rennes, le passage sous le Palais du Commerce.
Une lumière dans la nuit

Bon weekend !

56 réflexions sur “Une nuit en ville

  1. Je viens de m’apercevoir que mon dernier commentaire, n’est pas passé.
    Pourquoi ? Mystère.
    Je disais que les photos de nuit sont toujours délicates à réussir.
    Mais pour toi, ça a l’air si simple.
    Bravo, encore.
    Et finalement, ce désert de ce Noël 2020, il fera partie des collectors.
    Il faudra refaire les mêmes clichés, en comparaison,
    quand on nous aura rendu notre liberté.
    C’est ce que je te souhaite.
    Il y a l’avant et l’après.
    Maintenant, dans quel sens ?
    Surtout que Rennes est tellement festif d’ordinaire.
    Je souhaite la retrouver ainsi.

    • Encore un mystère des réseaux informatiques… 🙂
      Par contre, ce qui n’est pas mystérieux, ce sont les progrès extraordinaires que les ingénieurs ont apporté dans leurs appareils photos. Faire des photos de nuit est devenu très simple. Même le trépied n’est plus indispensable. Toutes ces photos ont été faites à main levée, comme en plein jour.
      C’est sûr que l’ambiance de Noël a été « un peu » plombée en 2020. La ville n’était pas aussi vivante que d’habitude à cette période de l’année. Il ne reste effectivement plus qu’à espérer que le prochain Noël sera « normal ». Mais en fait, j’aimerais beaucoup que le normalité reprenne dès cet été, et de préférence au début de l’été.
      Belle soirée, Gil.

  2. Me gusta Rennes a través de tus fotos. Es como si la visitara en cada reportaje. Espero conocerla algún día. Ya estuve en Nantes hace muchos años. Me gusta. Salud y saludos

    • Ce sont les personnes qui ont travaillé sur ces animations lumineuses qu’il faut remercier. Je n’ai fait que témoigner de la beauté de leurs créations. 😉
      Merci pour ta visite nocturne, Marianne.
      Je t’embrasse.

    • Il faut réduire leur définition. Ce n’est pas utile de publier tes photos en pleine définition. D’abord, c’est effectivement trop lourd, ensuite ça prend du temps à charger, ton quota va rapidement s’épuiser et si on te pique des photos, tu ne pourras pas prouver qu’elles sont à toi. Moi je réduis à 900×600 pixels, ce qui est amplement suffisant pour un affichage sur écran. A titre d’exemple, il y a environ 4850 photos sur mon site et je n’ai consommé que 38,6% de mon quota de 3 Go. 😉

  3. Toutes ces belles décos lumineuses (photographiées au trépied?) donnaient une impression assez surréaliste par rapport aux rues désertées…le Noel à Obernai (ville où j’adore me promener) était sans vie, insipide et les commerçants en plein désarroi… j’espère que 2021 verra un retour à une belle fréquentation pleine de vie et de bonheur 🙂
    Bel article une fois encore et bon dimanche à toi Phil 🙂

    • Merci Jean-Noël.
      Ça fait longtemps que je n’ai plus utilisé mon trépied pour des photos nocturnes. La technologie des appareils photo a tellement progressé qu’on peut maintenant faire ce genre de photo à main levée. Même le grain, heu… le bruit numérique, reste discret et acceptable. Ceci dit, pour les 3 photos du Parlement de Bretagne, j’aurais dû prendre mon trépied pour qu’elles soient bien alignées. Mais bon, c’était à la fin d’une promenade où je n’avais rien prémédité. Je ne me promène pas avec mon trépied à chaque fois que je sors de chez moi. 😉
      Bon dimanche à toi aussi !

  4. Une belle série. J’adore ces photos surtout celle en heure bleu. A la première je me suis fait avoir avec la rue de Toulouse et comme j’ai lu Toulouse en premier je croyais que tu étais a Toulouse mais tu était bel et bien a ma ville bien aimée.

    • Oui, ce n’est pas plus mal. Mais l’ambiance urbaine est surtout appréciée pour sa vie et ses animations. Quand il n’y a personne, c’est mort. On a l’impression d’être dans un bourg de campagne écrasé par l’ennui. Par contre, ce qui est vraiment appréciable, c’est l’absence de circulation automobile. 🙂

        • Personne n’aime la foule compacte dans laquelle on se déplace difficilement. 😉 Mais entre cette situation extrême et pas une âme qui vive, il y a beaucoup de nuances.
          Certains aiment qu’il y ait de la vie et d’autres préfèrent ne voir personne. On a tous un caractère et une relation à l’autre différents.
          Bise et bon weekend, Marion.

  5. Il y a une rue de Toulous à Rennes ?

    Et bien pour l’Occitan que je suis …………c’est un honneur

    Car je ne suis pas certain qu’il y est une rue de Rennes à Toulouse

    • Bonjour JP,
      Comme tu peux le constater sur ces photos, il n’y avait pas de circulation automobile, ce qui était appréciable et l’un des rares points positifs de la pandémie. Il y avait aussi moins de monde que d’habitude dans les rues. Mais il est vrai que l’ambiance était très particulière, pour des fêtes de fin d’année.
      C’est surtout au printemps dernier et en plein jour que le confinement a été le plus étrange, comme j’en témoignais dans cet article :
      https://filimages.com/2020/05/02/mon-quotidien-confine/
      Merci pour ta visite, JP.
      Bon weekend !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :