Traces du passé

On trouve des blogs surprenants chez WordPress.

Il y a les très classiques blogs de photographies comme le mien, les critiques de cinéma (ici ou ), les blogs de peintures (ici), de voyage, les blogs littéraires, musicaux, culinaires, poétiques, lifestyle, DIY (ici), etc…

Mais il y a aussi des blogs plus insolites et originaux qui s’adressent à un public plus restreint. Je vous ai déjà parlé du blog de Zookd qui expose sa passion pour les puzzles. Aujourd’hui, je vais vous parler du blog de Efbé, consacré aux devantures de commerces, définitivement fermés ou toujours en activité. Hé oui, il existe un blog sur ce sujet et il s’appelle « Il était un centre-ville ».

Quand un internaute like ou comment sur mon site, je vais toujours voir ce qu’il propose sur le sien, et c’est comme ça que je l’ai découvert. En naviguant sur le blog d’Efbé, j’ai eu la surprise de reconnaître des devantures dans des villes où j’ai vécu ou que je connais bien. J’avais l’impression de chiner dans un vide-grenier à la recherche de cartes postales anciennes de villages de mon enfance ou de mes aïeux. Sauf que c’est plus facile de trouver un lieu sur le blog d’Efbé grâce à l’outil de recherche situé dans le menu.

Pourquoi je vous parle de ce blog ? Tout d’abord pour élargir votre horizon en ces temps de confinement. 🙂 Mais surtout parce que j’avais une série de photos qui traînaient sur ce sujet et que c’était le moyen idéal pour les introduire. 😛

Alors c’est parti, à la manière d’Efbé !

Il faut parfois lever les yeux pour apercevoir des vaches en centre-ville…

Boucherie Martin – La Ciotat (Bouches-du-Rhône), rue Albert et Georges Arnoux – 20/07/2019

 

Boulangerie – Carcassonne (Aude) – 17/07/2018

 

Galerie des remparts, atelier d’encadrement – Hyères (Var), rue du Rempart – 24/07/2019

La photo ci-dessous m’interroge. Le propriétaire a-t-il récupéré un morceau de mur pour faire son balcon ? Ou a-t-il peint ce petit carré de balcon pour faire une mini-enseigne ?

Peinture, décors, enseignes M. Julien – Narbonne (Aude) – 14/07/2018

Victime de gilets jaunes croyant que CGT signifie « Capitalisme Gagnant et Triomphant » ? (source fiable : fakebook)

CGT / Union – Marseille (Bouches-du-Rhône), rue Joseph Biaggi – 26/07/2019

Le musée d’art moderne de Céret existe et est toujours actif, mais certains panneaux mériteraient un petit rafraîchissement…

Musée d’art moderne – Céret (Pyrénées-Orientales) – 24/07/2018

Quant à ce restaurant marseillais, souhaitons-lui une issue rapide du confinement, comme à tous les autres restaurants.

Restaurant Peron – Marseille (Bouches-du-Rhône), corniche Président John Fitzgerald Kennedy – 26/07/2019

Puzzles ! Let’s play !

Ça va devenir une habitude en période de confinement. Je vous offre ces quelques puzzles pour vous divertir. Comptez entre 5 et 10 minutes par puzzle.

Astuce : Vous pouvez diminuer ou augmenter le nombre de pièces en utilisant le menu « Jouer en tant que » (au-dessus du jeu). 😉

(English : Click on the images to play the puzzle)

preview96piece

preview88piece

preview80piece

preview88piece


Belle journée !


66 réflexions sur “Traces du passé

  1. Je suis d’accord : on trouve des blogs surprenants !
    (sans compter que certain.e.s ont même plusieurs blogs ^^ ).
    Superbes photos, je viens de rattraper tout mon retard : le déconfinement m’a enfin permis de récupérer une connexion internet !

  2. Superbe! J’adore. La ou habite mon frangin, il existe encore quelques devantures similaires. Charme d’antan 😉
    Quant aux puzzles, des que j’ai le temps, je m’y mets 🙂
    Belle semaine Phil. Bizzzz

  3. On se trouve cette fois à belle enseigne avec ce premier blog. Moi qui suis amateur de traces et de vieilles devantures, je vais de ce pas partir en chasse de celles de mon voisinage. Merci pour l’indication (et pour le lien vers le blog 👍)

  4. Bravo👍 Voici une belle collection de vieilles devantures. Les commerçant de nos villes et village ont laissé à l’abandon leurs boutiques pour migrer et s’entasser dans les centres commerciaux à l’entée de nos villes. C’est bien dommage car ces petits commerces de proximité étaient charmants et bien utiles. Heureusement ces belles boutiques tendent à ressusciter grâce à l’effort de passionnés nostalgiques. À Joigny beaucoup de vielles boutiques ont été réhabilité grâce à la ville qui les loue à des artistes, restaurateurs et autres boutiquiers.🤗 Un exemple à suivre 🤔

    • Malheureusement, certains commerçants de centre-ville ont définitivement baissé le rideau, sans migrer vers la périphérie. C’est vrai qu’une rue sans commerce de proximité, avec uniquement des agences de services (banques, assurances, etc…), ça a moins de charme et de vie.
      Bon dimanche à toi.

  5. C’est une excellente série, et je suis particulièrement admirative de la boulangerie en 2.
    J’ai déjà vu toute une expo sur ce thème, et c’était vraiment génial. Je vais voir si j’arrive à retrouver l’auteur, je te le dirai.
    Mais j’ai eu plaisir aussi à parcourir le blog de Elbé, des images très sympas.

  6. Un super concept cette idée de photographier les pas de porte vintage des commerces 🏬 !!! Tu t’es pris au jeu, ça fait rêver : on s’imagine un tas de chose et hop on se retrouve dans la peau d’Amelie Poulain avec sa petite boite en fer ☺️✨☁️☀️☁️! Merci pour le clin d’œil et merci pour la découverte d’autres blogs c’est cool 😊Bisous Phil, passe un bon week-end 😘

  7. Coucou Fil
    Bravo pour cette série photos de vielles devantures , tout en mettant en avant le blog de « Efbe » que j’avais remarqué . Car comme tu le soulignes très bien ,il est un peu « hors du temps » dans tous les sens du terme , ce qui est en fait son charme et son originalité.
    Je rajoute que tes commentaires sur les photos sont toujours très pertinents . Bravo .
    Je te souhaite un super week- end . Peut être à la chasse aux vieilles devantures dans ton périmètre breton
    Bisous
    Corinne
    PS j’ai essaye de faire le puzzle du chat , sans y être arrivée , car je crois que j’ai pas bien emboîté les morceaux ….Pas douée en tout cas
    Corinne

    • Merci beaucoup pour ta fidélité, Corinne. Tes compliments me font bien plaisir.
      Pour les puzzles, les pièces s’emboîtent automatiquement quand tu les places l’une contre l’autre. Mais tu peux aussi diminuer le nombre de pièces s’il y en a trop.
      Je te souhaite également un bon weekend.
      Je vais faire un tour et essayer de faire quelques photos si je suis inspiré.
      Bisous.

  8. Beau Florilège Et étonné de ne point en voir de par chez toi…. cela ne doit pourtant pas manquer…., Quand je bossais, j’adorais emprunter les Routes Nationales ou les plus importants Routes départementales désaffectées suite aux arrivées de « barreaux » autoroutiers… ‘Exemples des A89 et A75 qui sont les plus parlants. Ces routes aujourd’hui abandonnées sont bordées de Mille commerces qui ne vivaient que du passage des voyageurs, généralement durant plusieurs siècles. Subsistent encore d’incroyables Trésors, des vestiges notamment relais postaux et hôtels, auberges, restaurants, garagistes, forges, etc. Beaucoup restés intacts et dans leurs jus….

    Et là subsistent comme ces devantures montrées là, subsistent sur les facades les publicités d’époques, Byrrh, Suze, Salers, Martini, Michelin, Castrol, Esso, BP, Casanis, Cinzano, Solex, etc. On en trouve encore des répliques chez certains brocanteurs puisque déclinés alors en goodies, portes-clés, cendriers, plaques de comptoirs, etc.
    Merci pour ce voyage.
    Sinon, moi, dans les Pyrénées je me suis amusé avec les portes: https://photos.app.goo.gl/Lsh89gUanrFY1j6W6 et puis près de chez moi, dans une rue abandonné jusqu’à il y a encore peu, il y avait un « rémouleur »….

    • Il y en a partout, y compris à moins de 1 km de chez moi. Mais le touriste-photographe est plus attentif à son environnement quand il est loin de chez lui et en total lâché prise (vacances…). Je ne fais quasiment plus de photos autour de chez moi tellement le paysage m’est trop familier. Si j’étais accompagné d’un photographe venu d’une autre région, je suis sûr qu’il ferait des dizaines de très bonnes photos, excité par cet environnement qu’il découvre avec un œil neuf.
      Un rémouleur ? Ça devient rare, dans notre société où l’on préfère racheter plutôt que réparer. Quoique la tendance au recyclage commence à revenir.
      Bon weekend, Henri.

      • `Perso, je photographie beaucoup autour de chez moi, c’est même une passion depuis que j’ai fait l’acquisition un jour d’un Nokia doté d’un objectif Zeiss, ce qui m’a réconcilié avec la photographie, notamment les prises de vue « à la volée », comme celles que j’ai prises là, du répouleur, mais j’ai toujours vécu dans des quartiers sympathiques… et également en déplacements…. Et un téléphone (à l’époque les smartphones n’existaient pas encore !!!) mobile, se glisse facilement dans une poche de jean, Quel pied! https://photos.app.goo.gl/Zs4SN2QypvKvu53C6
        Et bien à côté de ce rémouleur, lorsque j’avais acheté cette maison dans ce quartier populaire, il existait à côté de ce rémouleur un « rembobineur » pour les moteurs électriques…, Les moteurs électriques, aujourd’hui on les jette, alors il est parti….. et à côté était installé un « Sellier », oui, un Sellier! Son actvité traditionnelle avait évolué vers les selleries automobiles, Ha Ha Ha! Tous ces métiers disparus, et les savoir-faire définitivement perdus avec, ça c’est certain, même si aujourd’hui par exemple les métiers de la couture ont un bel avenir pour quelques jours-semaines jusqu’à ce que la Chine se réveille et que reprennent les affaires…

        • Ton village médiéval a beaucoup de charme, Messire Henri (5 ?) ! 😀
          Ton commentaire m’a fait réfléchir et, hier, je suis sorti avec mon appareil photo. Je ne sais pas si je garderai et montrerai les photos faites, mais ça m’a fait du bien de titiller le déclencheur à nouveau. Merci à toi !
          Bon dimanche.

          • Je sillonne ces chemins de traverses, de toujours, et chaque ville a une histoire ancienne…., notamment les quartiers populaires des centre villes ou villages… Là où généralement arrivent et s’installent les nouveaux venus (migrants, étudiants, précaires, etc.) Ce sont eux qui revivifient la société, la collectivité, eux également que l’on stigmatise, eux que l’on discrimine….
            Au plaisir de découvrir les instants saisis par ton regard….
            Non! Henry Lu-Nique! simplement

    • Dans les vieux centre-villes, on trouve encore des commerces vintages qui cultivent leur aspect d’antan. C’est vrai que c’est un plaisir pour les yeux et pour l’ambiance.
      Bises et bon weekend, Cat.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :