Périllos, village abandonné

Le village abandonné de Périllos

Depuis 1971, Périllos (Pyrénées-Orientales) n’a plus d’existence légale en tant que village. Il a rejoint la liste des villages abandonnés.

Église du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

La France compte de nombreux villages abandonnés pour diverses raisons. Les plus courantes sont l’isolement de ces villages le plus souvent ruraux, auquel s’ajoutent des conditions de vie difficiles. Le froid extrême en hiver, la chaleur intense en été, les maladies, la guerre et une situation au bout d’une petite route sinueuse de 10 km à partir du village le plus proche ont eu raison des derniers habitants.

Le dernier habitant, un berger, s’en alla en 1970.

Église du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

A côté de l’église, le cimetière abrite quelques vieilles tombes noyées dans les hautes herbes.

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

 

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

 

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

 

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).
Tombe de 1811.

 

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).
Tombe de 1811.

 

Cimetière du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).
Tombe de 1891.

 

Au sommet du village abandonné de Périllos (Pyrénées-Orientales).

Depuis peu, quelques âmes apportent un peu de vie à Périllos. Une buvette accueille des expositions d’artistes locaux et on aperçoit quelques véhicules stationnés ici ou là.

La tragique histoire du village est résumée ICI.


 

46 réflexions sur “Périllos, village abandonné

    • Il faut voir les choses différemment : Quand la vie devient trop difficile dans un village, inutile d’obliger les enfants à y survivre dans de mauvaises conditions.
      Ici, les gens ont « juste » déménagé à 10 km de leur ancien village, retrouvant ainsi des meilleures conditions de vie.

  1. C’est toujours triste de voir un village mourir.
    C’est bizarre de dire ça, mais, c’est la preuve,
    par tes belles photos, qu’un cimetière doit rester vivant.
    Ca prouve qu’il a du monde autour.

  2. Merci Fil pour ce beau reportage
    L’histoire de ce petit village est bien triste mais peut-être qu’un trait de vie se profile à l’horizon …
    Dans tous les cas ça donne envie de s’y rendre
    Bises

    • Peut-être, oui. Des personnes s’emploient à retaper quelques maisons et à redonner un peu de vie au village. Mais celui-ci est tellement enclavé que peu de touristes s’y rendent.
      Bises et bonne semaine, Soizic.

    • On ne passe pas à Périllos, on y va et on s’arrête. C’est un cul-de-sac au bout d’une petite route sinueuse et en mauvais état. C’est effectivement un périple pour y aller… 🙂
      Belle soirée, Alexandros.

  3. Une invitation au rêve..! Il y a quelques villages abandonnés en France et ailleurs pour le prix d’une petite maison sur la côte d’azur voilà qui donne à réfléchir ! Tu imagines, créer un monde idéal, pas parfait mais aux dimensions humaines, un éco-village pilote qui pourrait essaimer ! Pourquoi pas ?!!!

  4. Une magnifique série et une belle découverte, j’adorerais aller là, merci pour ce partage. Je craque tout particulièrement pour la photo de la croix avec l’escargot, c’est irrésistible je trouve. 🙂

    • La carte Google t’indique précisément où se trouve ce village, si tu souhaites y aller. 😉
      Quant à l’escargot, il s’est trouvé une planque tout près du bon Dieu, peut-être pour s’assurer une place au Paradis des escargot. 🙂
      Bises et bon dimanche, Sophie.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :