Au fil de l’eau

Depuis un an, je ne me suis jamais autant promené autour de chez moi. Allez savoir pourquoi… 🙄

Parmi les nombreuses possibilités de parcours pédestres, j’aime bien longer les cours d’eau et observer la Nature, les animaux, les humains…

Si l’on suit la Vilaine vers l’Ouest, en direction de l’océan Atlantique, on arrive à l’écluse Moulin du Comte, construite sur une île qui divise le fleuve en deux bras.

Malgré mes recherches sur place et sur Internet, je n’ai jamais su le nom de cette île. Peut-être n’en a-t-elle pas…

L’île sans nom, au milieu de la Vilaine (Rennes, 28/02/2021)

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

L’arbre de l’île sans nom (Rennes, 28/02/2021)

L’Ille est l’autre cours d’eau coulant près de chez moi. Ses berges sont par endroits aménagées en promenade citadine.

Sous le pont avec l’Ille (Rennes, 28/02/2021)

Bien qu’il soit en ville, le chemin qui longe l’Ille est resté sauvage et agréable, surtout sur le parcours appelé « la promenade du lavoir » (voir mon article). A la fin de cette promenade du lavoir, les constructions urbaines sont plus visibles.

Reflet urbain sur l’Ille (Rennes, 28/02/2021)

En continuant vers le Nord, l’Ille s’appelle le canal d’Ille-et-Rance. Construit sous Napoléon 1er, ce canal relie Rennes à Saint-Malo.

Ambiance bucolique en ville (Rennes, 01/06/2020)

Un peu plus loin, le canal passe sous le pont Legraverend. Il s’agit de l’un des deux seuls ponts de la ville à ne pas avoir été détruit par les Allemands, le 4 août 1944, à l’aube de la Libération de Rennes.

Le pont Legraverend (Rennes, 01/06/2020)

L’architecture du pont Legraverend fait penser à la Tour Eiffel. Il fut édifié en 1883 par les constructeurs parisiens Moreau Frères. La construction de la Tour Eiffel a commencé le 28 janvier 1887.

Sous le pont Legraverend (Rennes, 01/06/2020)

Vue de l’autre berge :

Sous le pont Legraverend (Rennes, 01/06/2020)

Toujours en continuant le long du canal, on arrive à l’écluse Saint-Martin, qui marque la limite nord du centre-ville.

L’écluse Saint-Martin (Rennes, 01/06/2020)

Bateaux au niveau de l’écluse Saint-Martin (Rennes, 01/06/2020)

Dans ce quartier, on trouve l’un des cimetières les plus importants de la ville : Le cimetière du Nord. Son entrée est monumentale.

L’entrée du cimetière du Nord (Rennes, 01/06/2020)

Je me suis bien éloigné de chez moi. Comme souvent, j’emprunte le quai Saint-Cyr et les bords de Vilaine pour revenir à mon point de départ.

La Vilaine et le Quai Saint-Cyr (Rennes, 28/02/2021)

Quoi de mieux qu’un bon café en écoutant de la musique pour conclure cette ballade ? Cette fois-ci, je vous propose un artiste italien : Luca Carboni. Vous connaissez ?

Je vous souhaite un beau weekend !

42 réflexions sur “Au fil de l’eau

  1. Merci pour cette belle balade Fil. Je suis originaire de Nantes et malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de visiter la ville Rennes et c’est bien dommage!
    La Vilaine est magnifique!
    Comme toi j’écume mon environnement et ma foi ,j’ai aussi fait de belles découvertes
    Bises

    • Figure-toi que je suis allé me promener à Nantes seulement 2 ou 3 fois. Mais je compte bien enrichir ma connaissance de cette ville située à seulement 100 km de Rennes, un jour… 😉
      Il est certain que les mois passés ont plus été propices aux promenades autour de chez soi. Et comme tu le dis, il y a aussi de belles choses à photographier.
      Bise et belle soirée, Soizic.

  2. Bonjour Filimages,
    Merci pour cette balade au fil de l’eau.
    Il se trouve qu’il y a une dizaine d’années, comme toi, je racontais et faisais partager des histoires imagés.
    Non, je ne connaissais pas cet artiste là, italien, Luca Carboni, merci également pour la découverte de ce morceau.
    Bonne fin de journée et de semaine.

    • Bonsoir Johanne,
      Je te remercie pour ta visite et ton commentaire qui me fait plaisir.
      Tu tenais un photo-blog, il y a une dizaine d’années et tu as arrêté ? Ça ne te tente pas de recommencer l’aventure ?
      Je te souhaite une belle fin de journée.

      • Ce n’était pas un blog, mais sur forum d’entraide, puis j’ai poursuivi pendant temps sur un forum plutôt de réflexion.
        La sélection des photos se ressemblant me prenant beaucoup trop d’énergie et de ressources, il m’est difficile d’envisager la chose, et puis je n’ai plus le coeur à cela.
        L’aventure d’un blog ne m’intéresse pas.
        Je n’ai par ailleurs pas l’esprit libre pour me projeter dans ce domaine, peut-être que quand cela sera de nouveau possible, je pourrais envisager de voir comment je pourrais utiliser mes photos.
        Je te remercie.
        Et je te souhaite une bonne nuit.

  3. Je viens de faire une bien jolie balade en lisant ton article, cela rend ma journée bien plus paisible 🙂
    Bel article et belle journée à toi Phil 🙂

  4. Bonsoir Philippe. Je propose que l’ile sans nom soit appelé l’ile Shanna ou bien l’ile Filimages. Bref trêve de plaisanterie la photo du reflet urbain claque et est vraiment magnifique. Félicitations. Quand au confinement beh ça a permis de donner plus de valeur aux chose qu’on a a coté de chez nous. Même si tout le monde n’as pas une rivière au pas de son immeuble ou le port et la mer…Autre chose donc que ce confinement a permis d’agrandir c’est la gratitude. Merci pour cette sublime balade et a bientôt. Bonne journée.

    • Je transmettrai ta proposition à la ville de Rennes. L’île Filimages, ça me plait bien, surtout si je peux la privatiser pour des shootings. 😉
      Merci pour tes mots sympathiques, Alexandros.
      Belle fin de journée à toi.

  5. Merci pour cette jolie balade au bord de l’eau, avec ses merveilleux et envoûtants reflets… Il y a des grands arbres très beaux que je trouve fascinants, et des ponts à architecture métallique qui me font rêver. Je ne connaissais pas les Frères Moreau, mais il est évident que Gustave Eiffel n’a certainement pas inventé le principe de cette architecture. Bise.

    • Je suis content de t’avoir fait rêver, Marianne. C’est vrai que l’arbre de l’île sans nom est magnifique. Quant aux reflets, ils sont chaque jour différents. Je ne sais jamais ce que je vais voir quand je sors de chez moi.
      Belle soirée à toi.
      Bise.

  6. Super! et merci Fil,

    Magnifique photos naturalistes…, tu es bien du parois de Gauguin, Touah! Pour ton amour de la Nature, fut-elle urbaine et domptée, voire canalisée….

    c’est presque émouvant par le fait que cela doit nous rappeler nos propres balades le long de l’eau, sujet intéressant que tu pointes là, comment se fait-il que nous soyons ainsi rendus l’âme vagabonde, voire mélancoliques, romantiques, habités lors de ces promenades le long d’un cours d’eau…
    Alors Les conférences d’un certain Bachelard à propos des « éléments » me sont revenues en mémoire…:
    https://brunorigolt.org/2011/09/01/la-citation-de-la-semaine-gaston-bachelard/
    Arf!😛🦄😛

    • Pas facile d’expliquer, d’essayer de comprendre cet attrait pour l’eau, en rivière, en cascade, en lac ou en océan. C’est vrai, les gens sont généralement attirés par cet élément naturel dont le mouvement perpétuel hypnotise comme un feu de cheminée. On s’assoit sur un banc et on est capable de contempler l’océan pendant longtemps alors qu’il ne se passe rien en apparence. Est-ce parce que cela apaise, rend zen… ?
      J’imagine que tu dois souvent flâner le long du canal du Midi, qui coule près de chez toi. Peut-être même ce dimanche. 😉

  7. Merci pour cette belle balade, Phil.
    C’est fou, tout comme toi, avec ce confinement des 10 Kms,
    j’ai commencé à découvrir des endroits de ma ville, Brest pour moi,
    qu’on n’a pas idée de voir en temps normal.
    C’est le bon côté de la chose.
    On cherche aussi, comme toi, avec le nom introuvable, de cette ile et l’histoire qui tourne autour.
    Des choses simples en quelque sorte.
    Tes photos sont belles, en particulier, ce beau reflet de cet immeuble moderne,
    contrastant avec le vieux pont.
    Non, je ne connaissais pas ce chanteur italien.
    Son clip est original dans ce transport en commun.
    Bon W-E à toi aussi, Phil.

    • Même quand on y habite depuis des années, il y a toujours des endroits à découvrir dans les grandes villes. Parfois, je prends une rue au hasard et je joue à l’explorateur. 🙂
      C’est comme la blogosphère où l’on passe d’un blog à un autre, par curiosité, pour voir s’il n’y aurait pas quelque-chose d’intéressant derrière le lien. C’est comme ça que j’ai découvert quelques artistes, photographes ou musiciens, comme Luca Carboni et d’autres dont je réserve la surprise… 😉
      Bon weekend à toi aussi, Gil.
      Merci pour ta visite.

  8. A défaut d’être au bord de l’eau nous sommes dessous, alors un bon chocolat auprès du feu pour écouter cette chanson.
    Cela fait bizarre de voir autant de monde sans masque.
    En a peine 1 an, l’incroyable est devenu réalité.
    Alors je préfère écouter la musique et continuer a chercher l’incroyable qui se cache dans les bus 😉

    • C’était une autre époque. Encore insouciants, nous nous doutions pas de l’incroyable qui allait arriver…
      Ce qui est incroyable, aussi, c’est de se surprendre à rêver d’un bain de foule dans un bus. Vivement que l’on puisse revivre cela en toute sécurité ! 🙂
      Bon chocolat chaud, en attendant le retour des beaux jours.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :