Orléans by night

Orléans la nuit

Revenons quelques instants à Orléans pour flâner dans la nuit.


(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

La rue du Poirier (Orléans, Loiret, France).

 

La place du Châtelet (Orléans, Loiret, France).

 

La Loire et le pont George V (Orléans, Loiret, France).

 

Le quai du Châtelet (Orléans, Loiret, France).

 

Grande roue sur la place du Martroi (Orléans, Loiret, France).

 

Marché de Noël sur la place du Martroi (Orléans, Loiret, France).

Et puisqu’un certain prince s’est inquiété de ne pas la voir dans l’article précédent, voici la célèbre Jeanne d’Arc sur son destrier de pierre. À noter que la couleur rouge est due aux éclairages du marché de Noël et non pas au bûcher (pas de Noël).

Statue de Jeanne d’Arc sur la place du Martroi (Orléans, Loiret, France).

 

Le tramway sur la place du Martroi (Orléans, Loiret, France).

 

La Mairie d’Orléans (Loiret, France).

 

L’Hôtel Groslot (Orléans, Loiret, France).

Réflexion personnelle

Du temps de l’argentique, ces photos de nuit auraient nécessité un solide trépied (souvenir des sorties nocturnes de photo-club !). Avec les progrès considérables apportés aux reflex numériques, toutes ces photos ont pu être réalisées à main levée et à la volée, donc sans s’encombrer d’un trépied. Merci aux ingénieurs électroniciens des grandes marques d’appareil photo ! 🙂

Ceci dit, ces photos ont été faites à 3200 ISO. Même si le bruit numérique reste acceptable (encore merci aux ingénieurs), on peut ne pas l’apprécier. Dans ce cas, le trépied demeure encore indispensable pour shooter à 100 ISO. À chacun de voir selon ses priorités…

Belle journée !


44 réflexions sur “Orléans by night

  1. La magie des lumières de la nuit j’adore! Merci pour cette belle balade nocturne
    Je suis une inconditionnelle du trépied
    Et même en Chine j’avais trouver le moyen d’amener avec moi cet objet encombrant🙃
    Bises

  2. Une superbe série j’adore la première car elle a été prise en heure bleu. Tu ne l’aurais pas spécifié j’aurai pensé que c’était en trépied. Oui on peut faire a main levé de nos jours et puis on peut avec un trépied tout dépend du résultat qu’on souhaite avoir. Car même si on les partage et on prend plaisir a le faire, avant tout on les fait pour nous même et faut savoir écouter ses envies. Bravo et merci pour ce partage.

  3. Tes images me rappellent de bons souvenirs, je vois que la Loire et le quai du Châtelet ou j »ai vécu pendant quatre ans sont toujours la. 🙂 La grande roue n’existait pas à l’époque, est-elle la en permanence?. Une seconde série de photos by night très sympathiques. Bonne nuit dans la ville de Jeanne d’Arc.

    • Merci Miss Nemo !
      Peu importe la marque du pinceau. C’est au tableau qu’on juge le peintre, pas à ses outils. 😉
      Puisque tu veux connaître toute la vérité et rien que la vérité, j’ai un Canon. Mais ç’aurait pu être un Nikon, un Pentax ou un Sony que cela n’aurait rien changé aux photos.
      Belle soirée à toi.

  4. Oui le matériel photo a beaucoup évolué, mais il faut toujours un œil pour cadrer et un doigt pour saisir ces moments d’exceptions. Tu nous présentes là, des images magiques, puisées dans un environnement quotidien que peu de gens remarquent. Sublimer le quotidien voila le talent du photographe de rue.

    Merci de nous régaler de ta magie

    • Pour ce qui est de sublimer le quotidien, tu en connais un rayon (de soleil). 😉
      C’est vrai que l’appareil photo n’est qu’un outil au service de notre créativité. Mais plus l’outil est performant, plus il facilite la création et plus le photographe peut se concentrer sur l’essentiel.

      Merci pour ton sympathique commentaire qui m’a bien fait plaisir.

  5. Magnifiques photos de nuit ! J’aime beaucoup la composition de la photo du pont George V. Je suis allé une fois à Orléans pour une réunion professionnelle mais je n’ai pas eu le temps de m’attarder. Dommage..

    • Les déplacements professionnels d’une journée sont souvent frustrants sur le plan du « tourisme ». Il m’est arrivé 2 ou 3 fois d’aller une journée à Lyon mais je n’ai jamais pu visiter la ville… mis à part le quartier de la gare en attendant le train.
      Bon dimanche, Ronald.

  6. Il y a très longtemps que je ne suis pas allé à Orléans et surtout by night! Elles sont toutes magnifiques et à main levée en plus, chapeau. En ce qui me concerne mes photos de nuit je peux monter jusqu’à 6400 ISO sans bruit et même plus mais je prends un trépied, déclencheur filaire et 100 ISO mais en campagne c’est facile. En ville je comprends que l’on ne veuille pas s’encombrer d’un trépied. Bonne nuit Phil 😉 😊

    • J’ai bridé volontairement mon reflex à 3200 ISO car le bruit à partir de 6400 ISO ne me plait pas. Je crois même qu’on peut activer un mode spécial pour monter au-delà de 6400 mais je n’ai pas essayé. Pas envie, ni besoin. 🙂
      J’ai tellement trimballé mon trépied sans m’en servir que j’apprécie les améliorations apportées à la sensibilité des appareils. 😉
      Merci et bon dimanche, Stéphane.

  7. Merci pour ces belles photos nocturnes. Je suis allée à Orléans, il y a bien longtemps, mais je n’en ai plus aucun souvenir. Tes photos me donnent envie d’y retourner?

  8. Très belles photos de nuit.
    Tu nous permets de traverser la France agréablement.
    D’autant plus que je ne connais pas Orléans.
    J’ai, également, aimé, la teneur de ta « Reflex »ion.
    Les photos nocturnes n’ont jamais été faciles,
    un peu moins aujourd’hui, comme tu dis,
    mais, ça reste un art.

    • Merci Gil.
      C’est vrai que la photo de nuit est devenue plus facile qu’avant. Il y a quelques années, ça ne s’improvisait pas, il fallait préparer le matériel, surveiller la météo et ne pas gêner la circulation des gens avec son trépied. Aujourd’hui, on sort avec juste son appareil et on shoote si on en a envie. La liberté dans l’improvisation ! 🙂
      Bonne… nuit !

  9. Les villes ont un charme fou la nuit. Et tu le montres bien.
    Je préfère celles qui sont en lumière « naturelle, » l’éclairage normal de nuit en fait, plutôt que les couleurs rajoutées comme sur la statue et la mairie.
    En tout cas je n’ai jamais mis les pieds à Orléans et je suis ravie de la découvrir un peu.

    • Pourtant tu apprécies les projections de la fête des lumières, à Lyon. Les lumières de la ville sont « par nature » artificielles. C’est pour cette raison que les villes sont très photogéniques la nuit.
      En tout cas, je suis content de te faire découvrir Orléans. 🙂
      Bises.

    • Bizarre ? Tu as dit bizarre ? Comme c’est bizarre… 😉
      Merci Michel. Tu as été un bon guide et je referai appel à tes services la prochaine fois que je repasserai à Orléans. 🙂

  10. Erratum
    J’ai lu trop vite , car tu dis bien que tes photos sont prises à 3200 ISO je comprends mieux maintenant la qualité irréprochable de tes photos qui te caractérise bien

  11. J’ai l’impression d’assister à une projection lors d’un club photos .Après la sélection de belles photos de mon ami Fil , j’ai le droit à la technique sur les ISO, l’expo, l’ouverture. Il est vrai que 100 ISO de nuit relève du défi , car j’ai toujours cru que il fallait monter beaucoup en iso pour compenser le manque de lumière.
    En tout cas pas de présence de grain sur les photos, elles paraissent nettes . J’ai même reconnu Jeanne d’Arc sur son cheval . Il est vrai que je l’avais vu sur le même cheval la semaine dernière à Montargis .
    Bisous , et bonnes photos avec ton modèle de cet après midi.
    Corinne

    • Coucou Corinne,
      Effectivement, les appareils photo augmentent automatiquement leur sensibilité (ISO) quand il n’y a pas assez de lumière. Mais ceci augmente aussi le « grain numérique ». Pour éviter cela, il faut forcer manuellement la sensibilité à une valeur plus basse (100 ou 200 ISO) et utiliser un trépied car l’appareil va compenser en augmentant le temps de pose. Flou assuré à main levée !
      Sauf qu’aujourd’hui, les reflex sont capables de monter à 800 ISO sans grain perceptible, et à 3200 ISO avec un grain relativement discret que l’on peut atténuer en post-production. Le trépied est devenu optionnel. 😉

      Cet après-midi, c’était juste l’entretien préalable, pas le shooting. Enfin, ça aurait dû car il a oublié le RDV ! Les garçons sont décidément moins motivés que les filles pour poser… 🙄

      Bises et bon weekend.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :