Charme – Joyce 6

Joyce (Épisode 6)

Terminons cette année 2019 en beauté, en compagnie de la belle Joyce, pour la dernière fois. C’est en effet le dernier épisode et nous concluons la série par les photos faites en studio à la fin du shooting.

Et comme c’est Noël, Joyce vous a réservé une surprise en vous écrivant un texte à propos de sa première expérience en tant que modèle Nude-Art. 😉

Joyce (NB35)

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

Joyce (NB36)

 

Joyce (NB37)

 

Joyce (NB38)

La photo ci-dessous est réservée à un public adulte.
Si vous êtes majeur, vous pouvez cliquer dessus pour l’afficher sans floutage.

The photo below is intended for an adult audience.
If you have at least 18 years old, you can click on it to display it without blurring.

Joyce (NB39-F)

 

Joyce (NB40)

 

Joyce (NB41)

Vous préférez voir la vie en couleurs ? Cliquez sur ces photos :

Modèle : Joyce

Le mot de Joyce

Bonjour,

Aujourd’hui, c’est le dernier épisode de Joyce.

Mes remerciements vont d’abord à Philippe pour m’avoir mis en confiance lors du shooting. Parce que même si c’est moi qui a souhaité faire des photos de charme, plus la date approchait et plus j’avais envie de me défiler. Au final, le shooting a été réalisé avec succès et il y a plusieurs photos que j’adore.

Merci à toi aussi Philippe pour la très belle introduction qui accompagne l’épisode Joyce 1.

Enfin, je remercie chacun et chacune pour vos commentaires, vos encouragements, vos compliments et vos points de vue. Pour ce qui est du loup, je peux comprendre qu’il dérange quelques personnes mais la peur d’être reconnue est plus forte même si, comme le dit Philippe, les photos de Joyce sont noyées parmi des milliards d’autres photos sur le net.

Prendre contact avec le photographe n’a pas été une difficulté. Par contre, aller au premier rendez-vous est déjà un peu plus compliqué. Les choses sérieuses commencent. On se pose un tas de questions du genre : Suis-je le genre de modèle qu’il recherche ? Comment va se passer ce premier contact ? Qu’est-ce qu’il va me poser comme questions ? Puis-je faire marche arrière ?

Et puis, après ce premier rendez-vous, on sort soulagée. Philippe est quelqu’un de sérieux. Il m’a expliqué tout ce qui devra être fait avant le shooting par lui et par moi (choix des poses, lieu, date, choix des accessoires…). C’est un gros travail de préparation.

Les photos ont été réalisées dans mon appartement ce qui fait que le décor est un peu monotone, ce que je regrette un peu.

Pour ce qui est de se mettre nue devant le photographe, comme on y va crescendo, ça aide beaucoup. On finit à un moment ou à un autre par ne plus y penser. On s’implique dans le shooting.

Une fois fini, j’en suis ressortie soulagée et contente de l’avoir fait, mais claquée. Le shooting a duré près de 10 heures. Je n’étais pas trop courbaturée car j’avais fait quelques exercices de souplesse quelques semaines avant le shooting. Philippe m’avait prévenue. Et puis, il y a certaines poses où c’est nécessaire de faire un peu d’exercice avant.

J’ai vu les premières photos quelques mois après le shooting. Résultat : il y a des photos que j’adore, d’autres que j’aime moins, voire pas du tout. Toutes sont publiées ; c’est donc que j’ai dépassé le regard ou le jugement des autres. Après ce délai d’attente, il y avait des poses que j’avais complètement oubliées et donc quand les photos arrivent, il m’arrivait parfois de me dire « ah, j’avais fait ça, je ne m’en rappelais plus ».

Ces photos m’ont aidée à mieux m’accepter et à être plus féminine. Deux mois après le shooting, je me suis offert une paire de bottines avec des talons plus hauts que d’habitude. Moi qui suis déjà grande, donc quand je les porte me voilà encore plus grande et je me sens bien, même très bien. J’assume pleinement ma féminité alors qu’avant j’étais plus dans un mode « faut pas trop qu’on me remarque ».

A la question, si j’ai envie de re-poser nue, c’est non. A l’inverse, j’aimerais plus faire un shooting tout habillée comme on peut le voir dans le magazine Elle (présentation des nouvelles collections de vêtements). Mais sans publication car anonymat impossible.

Joyeux Noël à tous,

Joyce

Bonus

Pour celles et ceux qui sont intéressés par les motivations et les ressentis des modèles Nude-Art, je vous invite à regarder l’interview de Natalia Kovachevski (7 minutes) en cliquant ICI.

Natalia est auto-portraitiste. C’est-à-dire qu’elle est à la fois photographe et son propre modèle.

Clap de fin

Après ce dernier article de l’année, Filimages fait une pause et reviendra en janvier.

Je me joins à Joyce pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année.

🎄

41 réflexions sur “Charme – Joyce 6

  1. Et bien quel cadeau de fête de fin d’Année.
    Merci à vous deux.
    Le talent du photographe Phil. on le connaissait.
    La beauté de son modèle Joyce aussi.
    Et maintenant, son regard sur le shooting.
    Super, moi qui aime avoir l’avis des deux côtés.
    (celui de l’objectif et celui du modèle).
    Même si je comprends que vous avez hésité, appréhendé cet exercice Joyce,
    vous avez eu mille fois raison d’oser.
    Le résultat est magnifique.
    Encore merci à vous deux.
    Et Joyeuses fêtes, également.

    • Merci Gil.
      J’étais sûr que le mot de Joyce t’aurait intéressé. 😉
      Et je suis d’accord avec toi quand tu dis que Joyce a eu raison d’oser. Le résultat valait la peine d’essayer.
      Bonnes fêtes de fin d’année !

  2. Jolies photos finales encore et belle manière de clôturer cette série avec le message de Joyce, merci à elle.
    Mais dix heures c’est énorme, bravo à tous les deux d’avoir tenu le choc aussi longtemps…
    Je n’arrive même pas à l’imaginer, ma séance la plus longue ayant duré 4 heures, et déjà je trouvais que c’était beaucoup !
    J’espère qu’elle parviendra à faire le shooting mode dont elle a envie. Pas besoin d’anonymat pour celui là. 🙂

    • En photo-club, un shooting dure moins longtemps parce que le studio est déjà monté dans une pièce dédiée. Dans mon cas, je dois tout installer chez Joyce, déballer et monter le matériel, bouger les meubles, etc… Et surtout, on prend notre temps. Joyce n’est évidemment pas habituée, donc on déroule tranquillement le shooting et on recommence les prises de vues autant de fois que nécessaire. On a aussi fait une pause déjeuner. Donc 10 heures, c’est le temps écoulé entre le moment où je suis arrivé avec tout mon bazar et le moment où je suis reparti.
      Ça peut paraître long, mais en fait, le temps passe très vite. 😉

    • C’est comme le naturisme : Ce sont les premières minutes qui sont les plus compliquées. Ensuite, on n’y pense plus et on profite de l’expérience en toute liberté. 😉
      Joyeux Noël, Christine !

  3. Un beau cadeau pour Noel
    Merci Joyce de nous offrir en plus un retour sur tes impressions.
    C’est fou le pouvoir thérapeutique de la photo, si tu savais le nombre de femme complexées qui posent.
    ,qui se libèrent grâce au pouvoir de l’image.
    10 heures de shooting c’est effectivement très long, et cela confirme que la relation érotique entre le photographe et le modèle ,n’est un fantasme que pour celui qui regarde la photo.
    Bravo St filimage pour ton dévouement a la cause 🙂

    Bon Noel

    Adam et Eve

    • Hé oui, un shooting représente beaucoup de travail, de préparation, d’investissement et de temps. On l’oublie souvent lorsque l’on ne regarde que le résultat, les photos finales, en quelques secondes.
      Effectivement, l’image peut être un grand recours pour beaucoup de femmes qui ont du mal avec leur corps.
      Merci pour votre sympathique commentaire, Eve et Adam.
      Bisous et joyeux Noël à vous Deux !

  4. Mon cher Phil, c’est un beau cadeau de Noël pour ce clap de fin et Joyce se dévoile corps et âme devant l’objectif, une mise en confiance totale! J’ai beaucoup apprécié cette série avec Joyce, un beau modèle, une belle femme qui a su dépasser ses peurs, dévoiler sa féminité. Merci pour le petit bonus, les ressentis, c’est toujours intéressant d’expliquer une expérience photographique. Une belle collaboration, félicitation à vous deux pour ce shooting de 10 heures! Le résultat est à la hauteur! En définitive, merci à Joyce que je souhaite de bonnes fêtes de Noël et de fin d’année et toi Phil, je salue ton sérieux, ton professionnalisme, ta mise en confiance, ton respect envers les modèles, les femmes qui posent devant ton objectif! Bon réveillon mon cher Phil 😉

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :