Charme – Natur’Elle – 6

Natur’Elle

Épisode 6 : Fleur en chair

Avec le texte de « Cette blessure », de Léo Ferré.

Natur’Elle (50)

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

Natur’Elle (51)

Cette blessure

Où meurt la mer comme un chagrin de chair

Où va la vie germer dans le désert

Qui fait de sang la blancheur des berceaux

Qui se referme au marbre du tombeau

Natur’Elle (52)

Cette blessure d’où je viens

Natur’Elle (53)

Cette blessure

Où va ma lèvre à l’aube de l’amour

Où bat ta fièvre un peu comme un tambour

D’où part ta vigne en y pressant des doigts

D’où vient le cri le même chaque fois

Natur’Elle (54)

Cette blessure d’où tu viens

Natur’Elle (55)

Cette blessure

Qui se referme à l’orée de l’ennui

Comme une cicatrice de la nuit

Et qui n’en finit pas de se rouvrir

Sous des larmes qu’affirme le désir

Natur’Elle (56)

Cette blessure

Comme un soleil sur la mélancolie

Comme un jardin qu’on n’ouvre que la nuit

Comme un parfum qui traîne à la marée

Comme un sourire sur ma destinée

Natur’Elle (57)

Cette blessure d’où je viens

Natur’Elle (58)

Cette blessure

Drapée de soie sous son triangle noir

Où vont des géomètres de hasard

Bâtir de rien des chagrins assistés

En y creusant parfois pour le péché

Natur’Elle (59)

Cette blessure d’où tu viens

Natur’Elle (60)

Cette blessure

Qu’on voudrait coudre au milieu du désir

Comme une couture sur le plaisir

Qu’on voudrait voir se fermer à jamais

Comme une porte ouverte sur la mort

Cette blessure dont je meurs

Natur’Elle (61)

Certaines photos sont réservées à un public adulte.
Si vous êtes majeur, vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher sans floutage.

Some photos are intended for an adult audience.
If you have at least 18 years old, you can click on the photos to display them without blurring.


Vous préférez le noir et blanc ? Cliquez sur ces photos :

Modèle : Louka


Vue d’ailleurs

Parce que nous n’éprouvons pas tous les mêmes émotions face à une image, je vous invite à découvrir une autre interprétation de ces photos sur le blog d’Henri (qui a participé activement et artistiquement à ce shooting), qui associe des écrits personnels à des extraits de textes de littérature de l’Égypte antique : etoile31.wordpress.com/Bien-Voeu-Nue aux Sources-5


63 réflexions sur “Charme – Natur’Elle – 6

  1. Bonsoir Louka et Phil, la suite de cette série tranche un peu avec les précédentes, je préfère pour ma part les photos de cette série qui ne sont pas cadrées trop serrées (comme les deux premières par exemple), le thème du shooting y est davantage dans son contexte (à mon avis), le texte est un joli complément mais est interprété de manière différente selon les sensibilités de chacun… une jolie série « Fleur en chair » et pourquoi un peu « Chair en fleur » également 😉 Jean-No

    • Nous nous rejoignons sur le titre car j’avais initialement titré cet épisode « Chair en fleur » avant que Louka me demande de le rectifier. 😉
      Dans cette série, effectivement, la miss a souhaité mettre à l’honneur son mont de Vénus. Cela change de ce que je publie d’habitude.
      Je te remercie de t’être exprimé, Jean-No, et je te souhaite une belle soirée.

  2. Bonjour,
    Pour une fois je me permets de me mettre mon grain de sel, (grain de sable)… Cette série de photos m’évoque une nature morte alors que la féminité et le corps par extension sont vivants et bien plus, c’est bien lisse… Serait-ce Léo Ferré ?, pour ma part je ne le pense pas, il a toujours célébré la femme (quoique je puisse penser de l’homme). « On ne nait pas femme, on le devient » Simone de Beauvoir.
    Bonne journée
    Françoise

    NB : bien sur Louka n’est pas en cause, et le travail de Fil non plus, mais j’aurai tant de choses à lui dire sur la femme et notamment qu’elle n’est pas qu’une plastique….

    • Bien sûr qu’une femme ne se résume pas qu’un un corps. Mais quand on fait ( ou essaye de faire) du nu artistique, le côté esthétique est important, que ce soit l’environnement, l’éclairage, la pose et la plastique du modèle. En plus de tout ça, on essaye de transmettre des émotions.
      Louka a souhaité ajouter une dimension supplémentaire avec ce texte de Léo.
      Mais en art graphique, que ce soit la photo, la peinture, le dessin ou la sculpture, on essaye de valoriser la plastique du modèle. C’est vrai.
      Merci d’avoir pris la peine d’écrire un commentaire, Françoise.
      Bonne journée à vous.

    • Bonsoir Françoise, et bien écoutez, C’est un admirable compliment de pouvoir, de votre regard de femme, voir représentée en ma personne une nature morte artistique photographique … J’en suis flattée et je salue Fil d’y être parvenu …
      Mais ne pensez vous pas que ces représentations sont une provocation pour défier à juste titre la position toujours injuste de la femme comme « une nature morte » véhiculée depuis des millénaires !!!! Morte en nos âmes et cellules-mémoires, de notre propre rôle de femme au regard des hommes de pouvoir, je précise … Voilà ce qu’il faut sous-entendre de ces photos figées où notre sexe est caché à jamais et de surcroît notre salut de femme : ce monde sacré qu’on nous déchire, qu’on nous spolie qu’on nous extirpe même aujourd’hui dans toute l’humanité réunie … Ce voile sur mon sexe , je le choisis par ces fleurs symboliques déposées délicatement par des mains d’hommes …. Notre salut est simplement de reprendre notre pouvoir du ventre sexuellement parlant et intimement profond … Bien sûr que la féminité et le corps sont vivants,exultant et exprimant une telle énergie vitale et je le prône de mon existence de femme qui essaie de placer mon inspiration dans ces symboliques qui dérangent alors semble-t’il ? Et c’est le but recherché au final, déranger pour activer une liberté vive et méritée … Je compléterais encore une chose Françoise, notre liberté n’est pas de combattre pour une certaine égalité homme/ femme puisque nous sommes différents physiquement, hormonalement, sensitivement et intuitivement et encore … (je suis en accord pour une parité cependant de salaire … ) mais nous devons nous recentrer sur nous- mêmes, entre femmes et réapprendre à prendre contrôle de notre corps, de notre ventre , de notre jouissance, avec tous les sous entendus possibles (sexuellement parlant et j’en passe… ) mais pour cela il faut changer le regard porté sur nous ….
      Merci pour votre petit grain de sable qui, multiplié par milliards, peut créer du merveilleux en un plage toute simplement façonnée par la mère nature …

      Sensuellement et féminimement vôtre ….
      Louka 💋

  3. Magnfique.
    j’étais moi même un peu « dérangée » pr les mots, mais en te lisant Louka, je comprend ce que tu veux dire.
    tu as un corps magnifique auquel je dois l’avouer je ne reste pas insensible, Phil, encore un très beau travail, bravo à tous les deux. Je m permet de lecher cette douce rosée sur tes pétales de chair Louka pour te souhaiter une belle journée.

  4. Je trouve juste très dommage d’avoir utilisé des fleurs artificielles pour une série qui s’appelle « Natur’elle »
    J’aurais adoré cette série avec des coquelicots…
    Sinon je trouve celles avec le bijou très jolies…

    • C’est pas faux !… Même si je ne sais pas si on aurait pu trouver facilement des coquelicots un 29 septembre. Au moins, les bijoux ne fanent pas en automne.
      Merci pour ta remarque pertinente, Sophie.
      Bise.

    • Bonsoir Pastelle …

      Oui c’est vrai , mais c’est valable que pour la photo aux fleurs artificielles entre jambes …
      Pour les autres , le bouquet premier n’est pas des plus frais car il n’a pas trop apprécié le voyage jusqu’à La plage , 2 heures de routes de Rennes environ … Les fleurs rouges déposées sur mon intimité ont une histoire : elles ont été façonnées de l’argile natur’elle pour être mise en vie entre les mains d’une artiste qui sculpte la terre pour en faire fleurs, poteries, vases, masques …. Elles viennent donc de la terre et de l’inspiration créatrice d’une femme …
      Mais votre idée des coquelicots me fait penser à cette fleur du mois de mai qui sort de terre et qui représente indéniablement la fleur de la sensualité : la pivoine blanche ou rosée ou rouge , couleur de la vie tout comme vos beaux coquelicots malheureusement rare à l’époque du shooting fin septembre début octobre …. Une envie émerge d’une photo avec un beau bouquet de pivoines et de vos fleurs inspirées …
      Merci jolie Pastelle ….
      Louka …💋

  5. Les photos sont vraiment belles (et pourtant, je ne suis pas fan des photos de nus ^^). Mais, par contre, j’ai beaucoup de mal avec les mots qui associent bizarrement sexe et blessure. Je ne les trouve absolument pas en adéquation avec ces photos-là. Peut-être avec d’autres, dans un autre contexte …
    Mais tes photos encensent la beauté, et une beauté lumineuse alors que le texte tire vers le gothique. Non, ça ne colle pas …

    • Bonjour merci pour vos mots , d ‘avoir perçu la beauté et la lumière en cette fleur chair qu’ est notre sxe féminin… Je vous incite à aller voir ma réponse à Gemssa et vous comprendrez je l’espère mon choix assumé de ce magnifique chant de Leo, il est juste et vrai de ses mots dans ce monde d’illusion… Oui il y a ce paradoxe entre Vie et Mort et entre Joie et « souffrance »/blessure…  Comme quoi La poésie a cette puissance qui propose à l’imaginaire des élans incontrôlables… cette série de publications interroge beaucoup et fait réfléchir, autant que réagir, autant sur le féminin, la sexualité que le vie et la société… C’était aussi mon souhait en choisissant de m’affirmer en m’exposant ainsi…. Bises au féminin… Louka 💋

    • Merci d’avoir pris le temps de commenter, Leya, alors que le nu artistique (enfin j’essaye) n’est pas ton sujet favori.
      Il s’agit d’un travail collectif où chacun apporte sa vision personnelle. Je comprends que le lien entre mes photos et les symboles véhiculés par un texte choisi par Louka peut ne pas être évident. Il ne l’est pas toujours pour moi-même ! 😀 Mais c’est à la fois le jeu et le défi d’une telle aventure artistique…
      Bises et bon WE à toi.

    • Étonnante lecture (beauté-gothique) de l’image, du texte et des représentations évoquées…, A propos de Léo Ferré et du « gothique (obscur), savez-vous que Léo Ferré à écrit composé et dirigé une oeuvre qui a pour objet le « Procès de la Nuit »- accusée du meurtre de la Dame Ombre, je cite l’extrait du procès! Pour illustrer en Musiques et mots, voilà l’intégrale ici en téléchargement Libre et écoute en ligne: https://1drv.ms/f/s!AqBFkMs3jU2ygcFpyCInFLRBZ9aVqg Je vous conseille l’écoute directe de l’épilogue(17 minutes), l’intégrale est un opéra de 2H20′. En voilà, du Beau et du Gothique, comme dit le poète, « L’Amour ça chante, ça hurle! ». Sexe et Blessure, on peut partir de Saint Jean et de la Plaie du Christ dont Hildegarde Von Bingen nonne éclairée s’il en est du IXème a représenté ainsi la chose!: https://i.pinimg.com/originals/a4/78/4b/a4784bc0b6244102d102e466ae90c46c.jpg jusqu’à Jacques Higelin qui chante: « Depuis que le Ventre a craché un noyau de Jouissances, je n’ai jamais perdu le goût de ça »! Mais bien sûr on peut aussi évoquer « l’Origine du Monde » de Courbet qui fait encore aujourd’hui encore l’objet de censures pour montrer les jambes ouvertes. Phil évoque une aventure « artistique », aucun de nous n’a cette compétence professionnelle, mais nous sommes imprégnés de cela de par nos regards sur le monde. Ce qui est à déplorer, c’est ce qui est évoqué plus haut cette absence d’éducation à ce que sont nos Corps et au rôle et à la fonction de nos sensibilités de nos émotions… Chacun de nous est dans cette ignorance, soigneusement cultivée elle, de ce que et de qui nous sommes en Femmes et Hommes, de nos sexualités notamment sinon pour nous dire incessamment qu’il convient de s’en « protéger »… Mais je vous suggère d’écouter ce procès de la Nuit dans lequel, vous pourrez le lire et l’entendre la Féminin est justement au Centre

  6. des fleurs sur une superbe *plante* (oui, je sais, c’est facile sauf que c’est la réalité!), ça ne peut que me toucher! cependant, la chaîne-string emperlée me parle aussi beaucoup………louka est vraiment magnifique!
    belle réalisation collective
    bravo et bises

      • c’est mérité, louka, totalement mérité! il est primordial que ‘notre’ corps de femme soit célébré dans toute sa réalité natur’elle….donc un très grand merci à toi d’y participer de si belle manière ❤

        • Je suis touchée merci belle dame
          … Il est tellement simple de vouloir être libre, il Suffit simplement d’affirmer être soi… C’est un combat de tous les jours pour ce droit à notre juste place en tant que femme en ce monde et rien n’est encore acquis… Bises louka 💋

          • il suffit simplement d’Etre soi………c’est ce que font les enfants et on les réprime, on les bride sous prétexte d’éducation alors que ce n’est que de la ‘domestication’…..et je me prends moi-même encore en plein délit de domestication avec mes petits-fils! c’est contre *ça* que je me bats au quotidien, contre ce qu’on m’a inculqué comme LA vérité alors que ce n’est pas MA vérité 🙂
            voilà pourquoi j’aime ce que les photos renvoient de toi en particulier et ce que ça renvoie des femmes qui montrent un chemin de *liberté* en général
            grâce à votre travail collectif, je me sens encore plus libre d’être ‘qui je suis’ et de le partager plus largement….alors vraiment un grand merci! bisous encore!

      • avec grand plaisir, phil! tu n’imagines sans doute pas l’impact que votre travail a sur moi! et je souhaite vivement qu’il en ait un sur beaucoup de monde! (pas seulement pour le côté magnifiquement esthétique s’entend 😉 )
        bises itou et que la journée te soit belle!

        • Malyloup! Effectivement, Merci pour ces mots! En effet, chaque réaction suscite bien des réflexions et c’est aussi le sens très ouvert de ce projet à partir de notre rencontre et de nos parcours respectifs, forcément différents de par nos histoires et nos parcours. Je ne suis ni le modèle (Arf!), ni le photographe, mais très associé à l’idée initiale et jusqu’à sa réalisation aujourd’hui. Il est courageux pour Phil et Louka de s’exposer ainsi à tout ce qui est brassé, depuis l' »intime » jusqu’au « social ». Il s’agit d’une somme de choix, et de choix où le mot Liberté, Amour et Sexualité, Vie et Joie sont entremêlés, quoique l’on en dise et que l’on en pense. L’esthétique aussi a été et est dans ce projet une donnée importante, des photos aux propos (textes). Les choix esthétiques précédant les photos l’ont été je l’ai dit -je crois- par ailleurs nourris d’inspirations artistiques littéraires et photographiques, voilà pourquoi aussi Louka qui décide avec Phil des publications a déterminé une écriture des « publications » avec des tenants et aboutissants qui réservent encore bien des surprises pour chacun de nous tous, réunis ici sur ces pages, alors, oui, merci pour cette « confidence » de l’impact personnel, c’est aussi beaucoup d’impacts pour nous trois qui avons oeuvré et oeuvrons à cette réalisation. Ouf!

          • j’écris peu alors quand j’écris c’est que j’ai *réellement* envie de partager mon ressenti……et comme je suis du genre ‘sans filtre’, je ne sais jamais comment ce que je dis va être ‘entendu’……donc merci aussi à toi pour ces explications supplémentaires et pour l’accueil bienveillant de mon ressenti 🙂

            • J’ai constaté avec quelque ravissement que tu photographies la Nature et ses hôtes…, et ce sacs de fort belles régions que j’aime beaucoup et où j’ai vécu pour certaines,

  7. Beau mélange de mots (de Léo) et d’images (de Phil, Louka,Henri),
    mais, je trouve, (c’est mon avis, peut-être à tort ) que le sexe féminin
    est une joie dans la vie. Ce n’est ni mélancolique, ni triste…
    Pour moi, un sexe de femme donne la vie à des jouissances qui embellissent nos jours.
    Bien sûr, il peut avoir des blessures,(il y a des erreurs de parcours, qui font mal),
    mais, il vit, et c’est une guérison, tôt ou tard.

    • Je suis bien d’accord avec toi, Gil.
      Le texte a été choisi par la Belle.
      Bien que je fasse mon possible pour faire des photos valorisant sa beauté, la miss semble préférer le côté sombre de la vie… 🙄
      Bon WE à toi !

      • Pardon !!!!! Fil????? Tu dis que je préfère le côté sombre de la vie…je le prend un peu mal… Je te réfaire à ma réponse faite à Gemssa pour te faire comprendre la raison de ce choix de texte…. Bisous ka

    • C’est étrange gemssa que tu y vois de la mélancolie dans ce mélange de Leo et ce sexe  fleur chair représenté du mien…. Leo n’est pas triste, il est vrai de ces mots de ce sexe qui donne le désir, L’amour, la vie, et qui entraîne de surcroît la mort, ne sommes nous pas tous condamnés des que l’on met un pied sur terre … c’est le jeu de la vie et la mort et c’est ainsi… Et c’est pourquoi je profite pleinement de la vie avec joie et déterminisme et optimisme à profiter de chaque instant comme un cadeau de la vie…
      Et Leo a su par ces mots mettre en beauté de sa subtilité poétique grandiose le sexe de la femme dans sa magnificence et à la fois dans sa blessure d’être toujours marquée par l’oppression d’une injustice d’être encore de nos jours le sexe opprimé et dominé …. Oui le sexe féminin est joyeux s’il est traité et respecté avec amour, douceur et partage de l’autre….Mais malheureusement sous les apparences illusoires de notre monde terrestre nous sommes loin d’une égalité complémentaire avec le sexe masculin… Donc oui c’est de la provocation féminine par la douce poésie de Léo et je choisis cette poésie pour … « cette blessure » est un rappel à la souffrance que portent les femmes….
      Bises et merci du reste de tes mots… Louka 💋

  8. Quand l’image et les mots s’entrechoquent 🙏🏻 Voilà une très belle illustration de cette chanson de Ferré 🌹 J’ai un faible pour les photos 2 et 6 et j’aime bcp les dernières dans « la faille ». Celles avec les fleurs rouges sont très esthétiques mais elles me mettent mal à l’aise car il me semble que le corps est inanimé, j’y vois là un // avec Blanche-neige et la Belle aux bois dormant : un défaut dame (d’âme) temporaire ? Good job la Cie ça interroge 🔥✨🌟👸🏼❤️

    • Merci Natacha.
      Quand tu dis « photos 2 et 6 », ce sont les 2ème et 6ème de cette série ? Donc les n° 51 et 55 ?
      Désolé que les photos aux fleurs rouges te mettent mal à l’aise. Ce n’était pas le but. Et si la miss semble être la Belle au bois (ou plutôt à la plage) dormant, je suis sûr qu’on ne manquera pas de princes charmants pour la réveiller ! 🙂
      Bisous !

    • Oui, le texte est d’une Force poétique toute particulière en écho à cette Force de Vie que Louka a longuement évoqué dans l’épisode précédent à peps du Féminin qui donne la vie et son corollaire d’effets bien connus comme la mort… Phil l’a fait remarquer par ailleurs, ce travail est le fruit d’un projet qui a mûri sur une longue période. Projet à partir d’une intention toute féminine nourrie d’inspirations diverses et notamment photographiques, je commence à en publier certaines sources que mes billets. Ces Sources photographiques artistiques proviennent pour l’essentiel d’une collecte au long cours sur la thématique du romantisme, et du Romantisme littéraire principalement… L’art, encore l’art. Notre rencontre autour de cette intention et de ce projet ont fait le reste… nous avons beaucoup ri à le réaliser, nous avons peut-être même réveillé quelques morts… La qualité des retours de chacun-e se trouve être riche en rebondissements pour chacun-e de Nous…

      • C’est toujours très excitant et inspirant de se nourrir d’œuvres et de divers travaux poétiques avant que de se mettre à table… Il s’agit ensuite de digérer tout cela, puis de le mettre à sa sauce : d’y ajouter son grain de sel. Ravie de savoir que vous avez pris plaisir et eu maints fous rire à le faire 😊

    • Je te rassure Natacha je suis toujours bien vivante et mon prince charmant s’est bien occupée de moi ce week end..!!!, il m’a réanimé de ses pouvoirs de pompier 😘😘👍👍👍👍😇😇😇😇😇🍓🍓🍓🍓🍓… Et je suis même comblée d’être, par ton regard, aller frôler le monde féerique de blanche neige et de la belle au bois dormant…. Merci pour tes messages de femme inspirée…
      Bises louka 💋

      .

      • Je n’en doutais pas ! « En vrai » je vois bien que tu es tout feu ☄️tout flamme 🔥 😉✨⚡️ Le monde des contes est passionnant à décrypter et c’est une belle réussite que de les apprivoiser 🧝🏻‍♀️ Contente de savoir que ton 🤴a vaincu son dragon 🐉 Bisous belle Madame 😘❤️

  9. Estas fotos, estoy convencido, son para todos los seres humanos. No podemos ocultar continuamente la belleza del cuerpo. Me gustan. Saludos.

    • E assim o mistério permanece em seu apogeu deixando as delícias imaginárias das mulheres …. Sim, a nudez deve retornar ao seu lugar nobre na humanidade, retornar de onde viemos, a barriga de nossa mãe .. .. Beijos e obrigada pelos seus pensamentos inspirados …. Louka nua

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :