Charme – Natur’Elle – 1

Natur’Elle

Épisode 1 : Renaissance

Avant de commencer cette nouvelle série, Louka a souhaité vous écrire afin d’expliquer ses motivations.

Le message de Louka

Bonjour à vous tous et toutes,

Je reviens sur le devant de la scène, mais dans un décor différent et naturel…

Et pour cette nouvelle série, c’est bas les masques pour Louka…

Pour moi, la photographie est une expression artistique qui permet, comme tout art, de faire passer des messages, des inspirations, des revendications…

Donc j’en profite encore pour vous mener durant ce voyage, vers la femme des « Et-Sens-Si-Elle », la femme nature prise dans le brut des éléments – terre, mer, végétal, minéral, feu 🔥 – pour en faire renaître la Femme des origines, sauvage et libre d’être sur cette Terre, à sa juste place… Libre à vous d’en juger…

Beau voyage vers la simplicité même de la vie, la nudité assumée d’une femme parmi tant d’autres, pour ce retour vers les origines du monde…

Ces photos ont été prises fin septembre, par un temps magnifique, mais avec une température de l’air légèrement fraîche. Vous remarquerez que sur certaines photos j’ai un peu la « chair de poule ».

La femme au naturel étant au cœur du thème choisi, j’ai demandé à Phil de me laisser la plus authentique possible sans paraître 10 ans de moins avec Photoshop. Vous me découvrirez donc telle que je suis véritablement, assumant fièrement mes 45 ans !

Les photos ont été réalisées sur une plage naturiste d’Erquy, en Bretagne, dans un décor paradisiaque. Étant native et femme de l’océan, j’avais à cœur de poser dans un univers maritime où l’eau est la maîtresse des lieux…

Et naturiste pour éviter un remake du « gendarme à Saint-Tropez ». Ainsi aucune contravention pour attentat à la pudeur d’une femme nue. Car de nos jours et depuis des millénaires, la femme prend des risques à se dénuder, à se dévoiler librement, à paraître en femme naturellement libre, sans artifices : sa nudité ferait-elle peur ? Ainsi elle et le naturel sont voués aux enfermements sociaux (morales / peurs / pudeurs / croyances) pour tenter de nous interdire d’être Nous-mêmes, à notre juste place dans l’humanité.

Par le refus de montrer le sexué, l’intime de nos réalités et de nos sexualités, de nos apparences humaines et naturelles, nous sommes contraints de tenir compte de la morale et la pudibonderie maladives de nos sociétés, inscrites dans des enfermements de toutes natures.

Ces réalités de fait et l’auto-censure qui en découle sont déclinées jusque dans les codes juridiques de nos sociétés. Ceux-ci déterminent les limites de la nudité et la relation au sexe, à l’intime. Ces censures nous obligent malheureusement à flouter en partie certaines photos de cette série.

Comme si nous devions avoir peur de la beauté de nos corps humains dans leurs simplicités élémentaires. A l’heure où aucune précaution n’est prise pour préserver la beauté de la Nature libre et sauvage qui nous donne la Vie.

Je vous laisse donc découvrir la renaissance d’une femme dans son naturel féminin par choix… Il ne tient plus qu’à l’homme d’en faire autant…

Bien à vous.

Louka.


Natur’Elle (1-F)

+18 ! Certaines photos sont réservées à un public adulte.
Si vous êtes majeur, vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher sans floutage.

+18 ! Some photos are intended for an adult audience.
If you have at least 18 years old, you can click on the photos to display them without blurring.

Natur’Elle (2)

 

Natur’Elle (3)

 

Natur’Elle (4-F)

 

Natur’Elle (5-F)

 

Natur’Elle (6)

 

Natur’Elle (7)

 

Natur’Elle (8)

 

Natur’Elle (9)

 

Natur’Elle (10)

Vous préférez le noir et blanc ? Cliquez sur ces photos :

Modèle : Louka


Vue d’ailleurs

Parce que nous n’éprouvons pas tous les mêmes émotions face à une image, je vous invite à découvrir une autre interprétation de ces photos sur le blog d’Henri (qui a participé activement et artistiquement à ce shooting), qui associe des écrits personnels à des extraits de textes de William Shakespeare : etoile31.wordpress.com/Bien-Voeu-Nue aux Sources


 

48 réflexions sur “Charme – Natur’Elle – 1

  1. Un titre, Renaissance, et une position repliée sur elle-même. Le décor est planté et suggère la suite. On a hâte de voir naître, se développer et s’épanouir le naturel féminin. J’aime beaucoup les couleurs de la 6.

    • Merci Ronald pour votre belle lucidité inspirée et pour votre clairvoyance perçue … Suite donc aux prochains épisodes …. Une petite anecdote pour la 6 : mon corps allongé sur un nid d’algues en décomposition et pourtant !!!!! une décomposion en mouvement et vivante, ça grouillait de milliers de petites bêtes sonores à mes oreilles et sous mon corps … Du vivant dans l’invisible à l’oeil nu … Bises. Louka

  2. Coucou Fil
    Encore une belle histoire qui s’annonce…
    La première m’interpelle… peut-être à cause de cette petite maison avec sa porte close qui fait écho au modèle en position de fœtus
    Bisous

    • C’est une histoire racontée par Louka et Henri (lien vers son blog en fin d’article), des photos choisies par eux. J’ai peu influencé sur le scénario, me consacrant plutôt à la réalisation visuelle.
      Par son caractère inhabituel, il est possible que cette série t’interpelle encore…
      Bises et belle journée à toi, Soizic.

    • Merci Soizic … Cette petite maison est un petit mausolée au bort de la plage prêt d’une source d’eau transformée en lavoir à l’abandon; Cette porte close était habillée d’une vierge que volontairement nous avons effacé pour enlever toute connotation religieuse…
      Une histoire qui j’espère vous plaira sous l’œil avisé de Phil.
      Louka …

  3. Une belle série de portraits un beau texte de la part de Louka. Ce n’est pas évident de proposer une série ou le modèle aura toujours la même posture, alors chapeau a vous deux. Pour moi c’est la 6 et la 7 qui sortent du lot. Quand a la position fœtale on a tout.e.s notre interprétation. Pratiquant le yoga depuis Janvier c’est une des positions de relaxation lors des dix minutes de relaxation. En général une position de pre relaxation puisque en général pour la relaxation on se met en savasaana. Merci pour cette série.

    • Merci pour le chapeau …. alors chapeau bas pour vos jolis commentaires … il est interessant de voir ce que les photos font ressentir à chacun de nous …Des sentiments différents en ressortent : de la mélancolie, de la tristesse pour certains, de l’enfermement, de l’inertie pour d’autres … Je ne l’avais pas perçu ainsi, voyant plutôt cette femme foetale plutôt dans un état d’introspection, même comme vous le voyez , un état semi-relaxation, avant un éveil vers sa liberté d’âme elle passerait donc vers ses états d’âmes ….
      Bises louka💋💋…
      Il vous faudra attendre un petit peu avant de retrouver la magnifique Shanna … désolée , vous allez devoir me supporter un moment …. bisous ka 🤪😉😉😉😉😉

      • Bonsoir Louka merci pour votre réponse ça fait plaisir. En effet les commentaires on été divers mais tous forts intéressants et honnêtes. Ils représentent pas mal notre société, simple observation sans juger, comme dans le yoga et la méditation, observer son corps et son esprit sans le juger ;-). Sinon ça fait plaisir de voir différents modèles sur ce site, car chaque modèle est différent et donc le travail de Fil avec. Et votre travail artistique et fort intéressant. Bon week end a vous

  4. Belles couleurs, belle interpretation.
    On va dire que celle que j’aime le moins est la 9 car on pourrait penser a un « enfermement »/une tristesse.
    Hate de voir la suite en tout cas et tres tres beau texte de Louka.
    Bizz a vous 2

    • Merci Carrie pour tes mots, ravie de te retrouver sur filimages…
      La femme natur’elle recèle tous ses états d’être possible, de la tristesse, la mélancolie … à son expansion libre, joyeuse et sauvage … Être dans toutes ses dimensions d’état D’âme et l’accepter tel ….

      Bises …Louka💋💋

  5. j’aime beaucoup la peinture de ton visage, louka…….c’est une très belle idée et qui va à merveille avec le thème de la re-naissance…..et ton corps au naturel est parfait et vraiment très beau
    bravo à tous deux

  6. Ma préférence va à la photo 7 qui pour moi, symbolise bien la Femme : un être de beauté et de sagesse. Perso, je n’aurais pas opté pour la position foetale car c’est la Femme qui donne la vie. A côté d’elle, l’homme est toupetipetipetit.. 😀
    Bravo pour ces belles photos !

  7. Je partage entièrement ton texte, Louka.
    Je suis un peu d’avis de « Loufoxin… ».
    C’est à dire, qu’il y a un paradoxe, entre tes mots
    et les photos de Phil (aucune critique négative).
    Je vois entre tes dires et les positions prises,
    plutôt une femme recroquevillée sur elle même, et non, libérée.

    • Ça va venir, Gilles… 😉
      Pour montrer la libération, il faut commencer par un peu de contrainte. De la position fœtale à la position debout, il y a un cheminement naturel…
      Bon WE à toi.

    • Héhéhé, la liberté d’une femme se gagne par le défeuillage délicat de son être à part entière, nous sommes au stade de sa naissance , ce n’est que le début …. Et promis Gil elle ne va pas rester longtemps recroquevillée, sa liberté d’elle est imminente, je vous en laisse la surprise !!!! Merci pour vos mots … Louka 💋

      • Effectivement, je n’avais pas vu ça comme ça,
        Et je n’ai pas été déçu de cette libération.(1&2)
        Y aura-t-il un acte 3 de Natur’Elle ?
        Car la liberté de la femme peut aller jusqu’à en jouir.
        Bonne semaine à vous deux…trois.

  8. Très belle Louka dans son authenticité (entre nous pas besoin de filtre), je partage ton point de vue ! Selon moi la perversion vient très souvent d’une « diabolisation » de la femme et de son corps, celui-là même qui donne la vie..! En revanche, Fil j’aurais aimé des images moins statiques, dans le mouvement dansant avec les éléments, c’est un peu triste à mon goût mais après tout on n’est pas obligé non plus d’être tout le temps en joie 😉 Une belle complicité ressort de ce très beau travail 😘❤️

    • Patience, patience, le mouvement s’invitera à la danse des éléments … Ce n’est que le début d’un déploiement dans cette nature inspiratrice …. 😘ka 💋

    • Il suffit que le chat file quelques instants pour que les souris papotent en mon absence… 😀
      Comme l’a justement répondu Louka, c’est le premier épisode, celui de la (re)naissance, en position fœtale, donc statique. Après, ça bouge un peu plus, surtout à la fin, avec le feu (non, ce ne sera pas la danse de la merguez autour du barbecue !).
      Merci pour ton commentaire, Natacha.
      Bisous et bon WE !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :