Carcassonne et Felice Varini

Une œuvre monumentale à Carcassonne

Une œuvre d’art doit-elle être nécessairement belle ?

L’art contemporain me laisse souvent dubitatif, pour ne pas dire moqueur, notamment envers le snobisme et la spéculation qui l’entourent. Mais cet été, il fallait absolument que j’aille voir cette œuvre aussi incroyable que gigantesque. Une véritable performance technique et artistique…

Je ne vais pas vous exposer l’histoire de la cité médiévale de Carcassonne. Le web vous la racontera mieux que moi. Commençons plutôt par cette vue sur la cité depuis l’Aude, le fleuve qui traverse Carcassonne.

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Il s’agit d’un paysage photographié par des milliers de touristes, sauf que cet été, il y avait un « truc » bizarre. Vous ne voyez pas ? Approchons-nous un peu…

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Saperlipopette ! Il semble qu’un vandale ait tagué les murs du château comtal avec de la peinture jaune !

Le château comtal de Carcassonne (Aude, France).

Non, ce n’est pas possible. C’est trop haut, trop grand, et pourtant on dirait bien qu’un rouleau de peinture est passé sur les murs.

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Et d’autres lignes jaunes ont été peintes ailleurs sur les remparts !

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Mais comment est-ce possible ?

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Que signifie ces lignes et que représentent-elles ?

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Ils n’ont quand même pas oser saccager ce joyau du Patrimoine mondial de l’Unesco ? Entrons et essayons de comprendre…

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Il y a des bandes jaunes plus ou moins larges à certains endroits, apparemment aléatoires.

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

C’est étrange et intrigant…

La cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Vous voulez comprendre ? Revenons hors des remparts…

Œuvre de Felice Varini sur la cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

De ce point de vue, on sent qu’il y a un semblant de logique dans l’agencement des toutes ces lignes.

Faisons quelques pas vers la droite…

Œuvre de Felice Varini sur la cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

On commence à comprendre !

Allez, encore un peu plus vers la droite…

Œuvre de Felice Varini sur la cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

Mais oui ! C’est bien ça ! On y est presque. Encore un petit pas de côté et…

Œuvre de Felice Varini sur la cité médiévale de Carcassonne (Aude, France).

On y est ! Exactement à l’endroit précis où il faut se trouver pour enfin révéler les cercles concentriques tracés sur la cité médiévale.

Felice Varini

Il s’agit d’une œuvre monumentale (c’est le cas de le dire !) de l’artiste Felice Varini. C’est une performance autant artistique que technique. Imaginez la précision qu’il faut pour placer chaque trait jaune exactement au bon endroit et avec la bonne largeur pour obtenir cette gigantesque illusion d’optique, visible uniquement depuis un lieu précis.

C’est de l’art contemporain comme je l’aime. Pas forcément esthétique, mais fascinant à regarder.

De plus, cette performance est éphémère puisqu’elle n’était visible que de mai à septembre 2018. Bien évidemment, ce n’était pas de la peinture puisque le monument est classé, mais des feuilles d’aluminium collées sur les murs et pouvant se retirer sans laisser de trace.

Plus d’informations sur le panneau explicatif situé à proximité du « point de révélation » et reproduit ci-contre (cliquer dessus pour l’agrandir). =>

Cliquez ICI pour voir l’interview et les explications de Felice Varini.

Cliquez ICI pour voir la vidéo de la réalisation de l’œuvre.

Chapeau l’artiste !


 

44 réflexions sur “Carcassonne et Felice Varini

  1. Nous avons visité la cité cet été, et n’étant pas du tout au courant de l’histoire enfin celle du vandale, nous avons été très surpris voir choqué que quelqu’un se permette de peindre la cité mais encore plus que quelqu’un lui est permis.
    Sachant que tout est rentré dans l’ordre nous regardons l’oeuvre d’un autre oeil;
    Nous imaginions déjà les bandes jaunes partant en lambeaux sous le vent du sud.
    C’est le coté éphémère qui l’inscrit dans le temps comme une œuvre, et non comme du vandalisme.

    Bises
    Adam et Eve

    PS: ne cherche pas Eve n’est pas sur les photos, nous avons vérifié 🙂

  2. j’avais déjà vu cette oeuvre extraordinaire grâce à un autre blog et je ne m’en lasse pas car c’est vraiment magnifique et magique! merci phil pour toutes ces vues! et bisous 🙂

  3. J’ai un magnifique souvenir de Carcassonne il y a 5 ans, deux jours et deux nuits sur place dont une avec la Fête de la Musique. Il y avait des musiciens et des petits orchestres dans la Cité, les gens dansaient. J’aime ta façon de nous amener à découvrir l’oeuvre de Varini en nous guidant des tags aux cercles concentriques. Je n’avais pas entendu parler de cette réalisation en 2018, je vais essayer d’en savoir plus, en commençant par un clic sur tes liens bien sûr !

    • Content que cet article t’ait rappelé de bons souvenirs.
      Il est vrai que la cité médiévale de Carcassonne est très animée. J’ai même eu l’impression d’être au Mont Saint-Michel, tant les lieux et l’ambiance sont similaires.

  4. Merci pour ce reportage, j’avais vu passer une ou deux photos et je ne comprenais pas. Voilà qui est plus clair grâce à toi. Je regrette juste le choix de la couleur. Puisque tu dis que ce sont des feuilles d’alu, j’aurais aimé argenté, ou même façon miroir, ça aurait fait un bel effet. Mais là pour moi ça fait couleur de chantier, dommage…

    • Je pense que l’artiste a choisi cette couleur jaune pour que, justement, on voit bien les cercles. Le jaune tranche radicalement avec le bleu du ciel et n’interfère pas avec les couleurs déjà présentes. Une teinte argentée aurait été trop fade, voire peu visible sur le gris des murs.

  5. J’aime Carcassonne. J’adore.
    Quand je ne peux m’y rendre, et que je traverse l’Autoroute des Deux Mers,
    l’arrêt de l’aire avec la vue panoramique sur la cité m’est obligatoire.
    Elle me vide la tête et m’emplit de plein de bonnes choses.
    J’ai vu à la télé le projet de Felice Varini, et même si j’apprécie tes arguments, Phil,
    sur la réalisation de cette oeuvre, je ne partage pas le fait qu’on touche à cette cité,
    sinon de la rénover pour la garder intacte (patrinoine). C’est une des merveilles du Monde.
    Heureusement, que cet art est éphémère. Ouf !
    Mais, chacun a le droit, a la liberté de penser comme il veut.
    Je pense que ces appâts sont uniquement faits pour du pur business.
    C’est mon sentiment.
    Cela dit, tes photos sont magnifiques. (ça, c’est de l’art)
    L’Aude, la Cité, Carcassonne…elle est belle notre France.
    (surtout quand elle reste nature)

    • Tout est business, y compris la conservation du patrimoine. On restaure les vieilles pierres pour attirer les touristes et donc leur argent. L’art contemporain est aussi un business (spéculation, défiscalisation…). Alors ici, c’est l’alliance des deux, mais pour le plaisir des yeux.
      Effectivement, ça aurait été dommage que ces cercles restent sur les murs à jamais, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit vraiment d’une œuvre éphémère, réalisée pour fêter les 20 ans de l’inscription de Carcassonne au Patrimoine mondial de l’Unesco.
      Maintenant, il ne reste que des témoignages photographiques et vidéo de cette œuvre disparue…
      Merci pour ton commentaire, Gil, et bon dimanche.

  6. Salut Photo-Graphe!

    Amusant de voir et de lire ton appréciation de l’art contemporain pose d’emblée en exergue et de lire d’emblée également entre les photos, tes réactions personnelles dont tu fais part et qui là sont d’évidence spontanées…. »imagination, logique, intriguant »…

    Oui, voilà, on est bien loin du conventionnel qui veut que l’art correspondrait à ce que certains, selon des règles académiques conventionnelles et essentiellement morales, puritaines, etc.décréteraient comme l’art.

    En cela oui, l’art contemporain est dérangeant, pour la simple et dérisoire raison qu’étant par nature contemporain, la logique, la raison, le conditionnement n’ont pas encore atteint l’enfermement des oeuvres contemporaines dans des cases qui correspondraient à ce que certains décrètent l’art comme pouvant être considéré « acceptable » et décrétées ensuite comme « Art » Ha Ha Ha! Quelle société!…

    Et là, l’oeuvre semble acceptable, c’est Carcassonne, haut lieu du tourisme de masse s’il en est, ce même genre de ville médiévale où l’on jette les oeuvres d’art contemporain ne correspondant pas à certains enfermements par dessus les remparts !!!

    Allez, c’était l’humeur du moment!

    • L’art est multiple, tout comme les sensibilités et les goûts des spectateurs. C’est le cas pour la musique, la photo, la peinture, le théâtre, etc… Il est normal que tout le monde n’aime pas toutes les représentations artistiques.
      Je pense que l’art n’est pas fait uniquement pour flatter les yeux ou les oreilles. Il est là pour susciter une réflexion, des émotions, agréables ou dérangeantes.
      Effectivement, et je te rejoins sur ce point, certaines émotions sont bannies dans certains milieux et ceux-ci exercent leur censure.
      Soyons optimistes en constatant que cette censure a perdu beaucoup d’influence par rapport à l’époque où la religion dictait sa morale. 😉
      Merci pour ton humeur.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :