Love Story – 1.2

Love Story

Épisode 2

Quelle est votre chaîne préférée ?

Louka et Kourthois (NB10)

« L’amour, ma seule patrie perpétuelle »

Maria Casarès à Albert Camus

Louka et Kourthois (NB11)

Également lucides, également avertis, capables de tout comprendre donc de tout surmonter, assez forts pour vivre sans illusions, et liés l’un à l’autre par les liens de la terre, ceux de l’intelligence, du cœur et de la chair, rien ne peut je le sais, nous surprendre, ni nous séparer.

Albert Camus, 4 juin 1950 – Lettre à Maria Casarès

Louka et Kourthois (NB12)

Nous nous sommes rencontrés, nous nous sommes reconnus, nous nous sommes abandonnés l’un à l’autre, nous avons réussi un amour brûlant de cristal pur, te rends-tu compte de notre bonheur et de ce qui nous a été donné ?

Maria Casarès, 4 juin 1950  – Lettre à Albert Camus

Louka et Kourthois (NB13)

Nous ne devons rien faire que nous aimer, nous aimer le plus fort et le mieux que nous pourrons, jusqu’à la fin, dans notre monde à nous, écarté du reste, dans notre île, et nous appuyer l’un sur l’autre pour faire triompher notre amour par sa seule force, par sa seule énergie, en silence.

Maria Casarès à Albert Camus, lettre du 18 juillet 1949

Louka et Kourthois (NB14)

« AIMER »

Jean-Louis Murat

Louka et Kourthois (NB15)

Les amoureux : Louka et Kourthois.


 

51 réflexions sur “Love Story – 1.2

  1. La lumière est très belle sur toutes les photos, j’aime beaucoup.
    Amusant que tu cites Camus/Casarès, je suis allée en juin voir/écouter Isabelle Adjani et Lambert Wilson qui lisaient ces lettres, c’était bien… Fascinant.

    • La lumière était minimale : Celle du jour à travers une simple fenêtre. J’ai juste improvisé en faisant avec.
      Quant au texte de Camus/Casarès, c’est une idée de Kourthois.
      Je suis content de te revoir ici, Sophie.
      Merci pour ton commentaire.
      La bise.

    • Beau choix que d’avoir participé à cette Lecture, une émission de France Culture sur ce spectacle est accessible depuis un lien sur certains commentaires ici et là.
      … ces deux là ont échangé 896 lettres durant leur liaison, wow! Bon ils se voyaient rarement et ponctuellement, Arthur H a réalisé aussi de bien belles lectures à Avignon et ailleurs avec son musicien Nicolas Repac…. extrait osé : https://youtu.be/5JL1HtInnbo

  2. très belle mise en scène qui convient bien à ce temps d’été……et de *chaleur torride*
    bravo à tous les trois…..et pour ma part, j’adore la très discrète chaîne de pied…bien vu, phil!

    • Bien vu à toi, d’avoir remarqué cette petite chaînette de cheville. A toi aussi, aucun détail ne t’échappe. 😉
      Merci pour ton mot, Malyloup. Bises et bonne fin de journée.

  3. Il y a un type qui chantait, si on peut appeler ça chanter (oui je ne l’aime pas 🙂 ) « ‘j’ai refusé, mourir d’amour enchaîné »
    Quand je regarde tes photos, moi je veux bien 🙂 🙂 🙂
    LE N&B va vraiment très bien à ce style de photos, je trouve.
    superbe.

  4. Voici un article qui contredit le dicton: quand il y a de la chaine, il n’y a pas de plaisir…
    Belle série cadrée serrée qui met bien en évidence les détails…bravo aux amoureux et au talentueux photographe, voilà des photos loin d’être faciles à réaliser…

    • Bravo pour cet excellent jeu de mots ! 🙂
      Comme je le disais à l’occasion du 1er épisode, c’est de l’improvisation totale. Un exercice nouveau pour moi, mais intéressant dans le sens où cela me pousse à produire des photos différentes..
      Merci pour ton commentaire, Jean-Noël, et bonne journée à toi.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :