Nu masculin

Nu masculin à Saint-Sébatien

Suite à mon dernier article sur les gens en vacances, Miss SentierBleu m’a fait remarquer à juste titre qu’il n’y avait pas de beaux mâles sur mes photos. N’ayant toujours pas de volontaire masculin pour du nu artistique, je suis contraint de les traquer dans la nature…

Je vous avoue que j’ai longuement hésité à vous montrer ces quelques photos, d’autant plus que le côté artistique n’est pas évident à saisir.

Mesdames, c’est pour vous ! C’est cadeau…

Le nudiste et les 2 voyeuses (Saint-Sébastien, Espagne)

A Saint-Sébastien, le naturisme est autorisé sur une partie de la plage de la Zurriola. Certains prennent ce droit sans complexe. D’autres en profitent ouvertement pour se rincer l’œil de plus près et même prendre des photos avec leur téléphone ! C’est cette situation insolite que j’ai photographiée et non pas le nudiste. What did you expect ? 😀

Pour celles qui s’écarquillent les yeux sur leur écran, vous verrez mieux sur cette autre photo (+18 !). 😉

Toujours à Saint-Sébastien, ce superbe mâle améliorait son bronzage fessier en pique-niquant. Non, ce n’était pas sur la place de la raie publique… Là aussi, c’est cadeau !

Bronzage fessier à Saint-Sébastien (Espagne)

Parfois, on trouve des hommes (presque) nus dans des endroits où on ne les attend pas. Dans la cathédrale de Saint-Sébatien, par exemple…

Amatrice d’art à la cathédrale de Saint-Sébastien (Espagne).

Inutile d’attendre, mademoiselle. Le morceau de tissu ne tombera pas… 🙂

J’espère ainsi qu’on ne me reprochera plus un certain déséquilibre homme-femme dans mes photos de nu, mais je suis ouvert à toute critique constructive.

Bon dimanche à toutes (je pense y avoir grandement contribué) et à tous (chacun son tour) ! 🙂


 

42 réflexions sur “Nu masculin

  1. C’est un message codé que ton post du weekend???? En tous cas il n’est pas X, c’est donc un codage hors rayon…, May-Day, May-Day,

    Tu vas trouver…., mais peut-être un peu loin de ton rayon d’action….

  2. Excellente série. Les deux nanas sont bien heureuses dans la première photo on dirait. Ce qui est bien c’est que même si elles le boufaient des yeux, comme c’est des filles c’est mignon et romantique. I c’était une jolie fille et nous deux ou n’importes quels mecs étaient dans la même posture ça aurait forcément était des sales pervers a mater la fille comme ça. Hahahaha

  3. mdr…effectivement j’attendais plus une version masculine de Laetizia que des papys Mougeot , mais bon t’as fais ce que t’as pu, je respecte!
    sinon j’aime bien le contraste des personnages et les cadrages, ma préférée la deuxième 😉

    • Ravi d’avoir égayer votre journée avec toutes ces beautés naturelles que je suis heureux de partager.
      Peut-on encore parler « d’auto-portrait » quand il s’agit de cette partie du corps ? A moins d’avoir la tête dans les fesses, pour éviter de citer l’expression con-sacrée et rester poli. 🙂
      Et bien que je sois « résolument poli », je te fais la même réponse que toi dans ton post « Ramiro le blaireau ». 🙂
      Mais puisque tu sembles renoncer à la timidité, honneur aux femmes pour commencer ! 😀
      Bises à vous deux et bonne soirée.

  4. C’est amusant je venais de lire un article sur le nu masculin quand j’ai eu la notification de ton article. Je constate que tu as toujours l’oeil ouvert, que ce soit pour les femmes ou les hommes. 🙂
    Cependant pour du nu artistique tu as un modèle à ta disposition, toi ! 😉

    • Ah ben oui !… mais non, en fait. 😀 C’est compliqué d’être des deux côtés de l’objectif en même temps. #ExcuseA2balles
      Si tu me montrais comment faire, peut-être que ta technique m’inspirerait. 😉
      Merci d’être passée, Sophie. Bises !

    • La réalité est plus complexe. Disons que dans la vie « ordinaire », les femmes sont plus pudiques et réservées. Par contre, quand il s’agit de poser nue dans un cadre artistique, elles sont bien plus nombreuses alors que les hommes sont aux abonnés absents ! Encore un paradoxe…

    • Tu as raison. Il y a sûrement une part d’exhibitionnisme chez les modèles et une part de voyeurisme chez les spectateurs. Si le plaisir est partagé sans que cela ne sacrifie l’esthétisme, alors le compromis idéal est trouvé.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :