Barcelone – La Pedrera

Barcelone – La Pedrera ou la Casa Milà

Également appelée « la Perdrera », la Casa Milà (1910) est le plus important des édifices publics construits par Gaudi à Barcelone et sa dernière œuvre avant qu’il ne se consacre entièrement à la Sagrada Familia.

La Casa Milà (Barcelone, Espagne)

La Casa Milà (Barcelone, Espagne)

L’immeuble est en grande partie habité mais le circuit de visite passe par un appartement « témoin », conservé tel qu’il était en 1910.

On entre par l’un des 2 patios qui laissent entrer la lumière à l’intérieur du bâtiment.

Barcelone, dans l'un des patios de la Pedrera ou Casa Milà.

Barcelone, dans l’un des patios de la Pedrera ou Casa Milà.

L’appartement que l’on visite semble figé dans le temps, à l’époque où de riches familles d’industriels se faisaient construire des logements par des architectes renommés, comme Antonio Gaudi. Aujourd’hui, cette salle de bain semble désuète, mais en 1910, elle était moderne et très équipée.

Salle de bain de l'un des appartements de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Salle de bain de l’un des appartements de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

 

Dans la salle de bain de l'un des appartements de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Dans la salle de bain de l’un des appartements de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

De même, disposer d’un interphone était un luxe très rare au début du XXème siècle.

Interphone d'un appartement de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Interphone d’un appartement de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Sous le toit de la Pedrera, en guise de grenier, se trouve diverses expositions en lien avec la construction de l’immeuble ou avec la vie de Gaudi.

Sous le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Sous le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

 

Sous le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Sous le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

C’est sur le toit que l’on voit le mieux ce qui fait l’une des grandes originalités de la Pedrera : Ses cheminées. Dans les pays froids, les cheminées servent à évacuer les fumées de chauffage. Ici, elles servent principalement à ventiler et refroidir le bâtiment. Ce sont en fait des tours aéroréfrigérantes, dans le style fantasque de gaudi.

Cheminées sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Cheminées sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

La forme particulière des cheminées est telle qu’elles ont été surnommées « espantabruixes » (épouvantails à sorcières).

Intérieur d'une cheminée, sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Intérieur d’une cheminée, sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

 

D'une cheminée à l'autre, sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

D’une cheminée à l’autre, sur le toit de la Pedrera ou Casa Milà, à Barcelone.

Ne voulant pas vous assommer avec des dizaines de photos, si vous souhaitez en voir plus, vous pouvez accéder à une visite guidée à 360° en cliquant ICI.


 

Publicités

48 réflexions sur “Barcelone – La Pedrera

  1. le temple du photographe 🙂
    c’est splendide et déroutant, mettre les voûtes de la cave au grenier c’est osé
    mais ça en jette 🙂
    Très mignonnes aussi tes deux cheminées, par sur qu’elle rafraîchisse, j’ai ressentit l’effet inverse…
    Jolies séries, bravo 🙂

  2. L’univers architectural de Gaudi est très impressionnant et unique, cet immeuble est très classe, en tant que touriste on est enchanté de son héritage!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :