Charme – Miss K et Mister S – 2

Miss K et Mister S (Épisode 2)

« Plus l’amour est nu, moins il a froid. »

John Owen

K&S (NB8)

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

K&S (NB9)
K&S (NB10)
K&S (NB11)
K&S (NB12)
K&S (NB13)
K&S (NB14)

Modèles : Miss K et Mister S.

Les versions couleurs de ces photos se trouvent dans cette galerie.


Belle journée !


46 réflexions sur “Charme – Miss K et Mister S – 2

    • Ils sont tombés du lit dans leurs ébats et l’Amour a survécu à la chute… 🙂
      Il ne faut pas être trop cartésien pour essayer de comprendre une photo qui essaye d’être artistique. 🙂
      Bise et bon weekend, Sophie.

  1. Le naturel de ces photos est impressionnant, le noir et blanc parfaitement maîtrisé comme d’habitude… du grand Phil en somme…
    Bravo à toi et à ce beau couple pour cette belle série 🙂

    • Oui, je sais que le sujet ne te plait qu’à moitié. Mais je n’ai toujours pas eu de demande de shooting d’un couple de lesbiennes. Pourtant, j’en connais qui habitent dans un presbytère, mais elles n’ont pas l’air décidées. 😀
      En tout cas, et malgré tout, je te remercie d’avoir pris la peine d’exprimer ton ressenti. Indépendamment des modèles, je suis content que l’esthétique de certaines photos te plaise.
      Bon weekend à toi et aux autres Miss qui t’entourent.
      Bises.

  2. Merveille de la Chair, je ne sais pas si c’est une bonne idée que de dire que je sens qu’il y a une sorte-forme de libération comparé aux épisodes précédents… chez les modèles, chez le photographe entree tout ce joli monde……? ou bien simplement dans mon regard, le regard spectateur qui jusque là n’a pas trouvé matière (sic) à être touché… Et là, si! Beaucoup d’érotisme, beaucoup de sensualité et les corps mis en valeur…. Je ne suis ni photographe, ni critique, mais il me semble que la « lumière » y est pour beaucoup et cela a vraiment à voir avec le N & B… Il y a des jeux d’ombres qui parlent d’Amour par la peau et la Chair de chacun des Miss et Mister, c’est enchanteur pour certaines, comme 14, 10, 9…..
    Bref! c’est Beau!

    • Merci Henri.
      On peut expliquer ton ressenti par le fait que les premières photos (celles du premier épisode) sont surtout faites pour briser la glace. Ensuite, quand on se connait mieux et que l’éventuelle gêne s’est dissipée, les corps se libèrent, le photographe se fait oublier, les photos gagnent en émotion. Enfin, c’est ce que je pense.
      A l’époque de l’argentique, certains photographes faisaient les premières photos sans pellicule, juste pour passer ce cap délicat des premières minutes. Aujourd’hui, avec le numérique, les premières photos existent. Je pourrais ne pas les montrer mais elles ont leur propre histoire malgré tout. Alors je m’en sers pour lancer une série. Bonne ou mauvaise idée, je ne sais pas…
      Je suis content que celles de cet épisode te plaisent car je connais ta sensibilité particulière. Merci beaucoup pour tes mots et ta franchise.
      Belle soirée à toi.

      • Ou bien est-ce moi qui deviens à l’aise avec votre histoire et avec le couple. N’excluons rien, Hein!
        Mais oui, ton explication semble, me semble être la bonne et l’exacte, en tous cas il est un fait que leur couple et tes photos me font là un bel effet tant esthétique que par l’émotion. Et si une histoire de libération les habite(sic) et vous habite tous les trois c’est tant mieux et c’est franchement réjouissant (re-sic) pour le regard et pour l’ensemble… je vous souhaite – mais le projet est-il peut-être terminé – d’en vivre de nouveaux effets stimulants dans l’intimité de nouveaux clichés et de nouvelles séances si une suite doit avoir lieu…
        Mais bien que l’on sente encore une retenue et il est vrai que oser poser (sic-ter) ainsi est un acte conséquent qui mérite le respect et je vous en remercie tous les trois, les bonnes impressions offertes par leur couple sont un plaisir, alors autant les partager…
        On sent en tous cas une belle tendresse amoureuse et cet acte doit les réjouir,
        Mais je voudrais faute remarquer vous ne montrez pas l’exemple en matière de gestes barrières au sens des messages que s’efforce à faire passer le gouvernement en campagne électorale à moins de cent jours de l’élection présidentielle et ça, ce n’est pas sérieux de votre part….
        Mais Bah! On vous situera donc dans le camp des opposants politiques…
        Et en plus tu publies cela la veille des jours de manifs antivax ! Halala quand même! Je comprends pourquoi les duettistes ont fait le choix de pseudos et de la clandestinité, mais je suis peut-être là dans ce qui s’appelle une erreur…

  3. Mister S est un peu rondelet mais cela ajoute une certaine note de naturel à ces photos de nus. La maîtrise des blancs est excellent et les positions érotiques sans être vulgaires. Moi qui ai fait beaucoup de nus y compris de couples (ceux-là jamais montrés) je peux répondre à Giannis que cela me laissait totalement froide durant les prises de vue. Mais je suis une femme… Beau travail

    • Merci Marie. Je prends effectivement les gens comme ils sont. Je ne les sélectionne pas sur casting, sinon je ferais sûrement toujours les mêmes photos avec les mêmes physiques. Et comme tu le dis, ça sonnerait faux. Les « vrais » gens, amateurs, en couple ou en solo, c’est à la fois un challenge et une belle satisfaction quand le résultat plait aux modèles.
      Tu pourrais peut-être montrer tes photos de nus sur un photo-blog dédié…
      Bon weekend, Marie, et encore merci.

  4. Ce qui ressort, c’est le naturel du couple. Les photos sont, comme toujours, superbes. Le contact érotique est très voluptueux et l’érotisme est intense. Une chose que je voulais depuis longtemps poser à ce sujet est : un photographe peut-il se sentir « neutre » face à une telle image ?

    • Bien sûr que le photographe peut et doit rester neutre et professionnel. D’abord parce que je suis très concentré sur la technique, la gestion de tous les paramètres des prises de vues (lumière, cadrage, direction des modèles, etc…). Ensuite parce qu’on ne vient pas sur un shooting que l’on prépare depuis plusieurs jours comme on vient à un rendez-vous amoureux. On est psychologiquement dans un autre mode. C’est difficile à expliquer quand on ne l’a pas vécu soi-même.
      Merci pour le compliment, Giannis, et belle soirée.

Répondre à Marion B. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :