Humour de mai

Un petit peu plus de légèreté pour agrémenter la ré-ouverture des terrasses. 🙂

Et surtout, rentrez chez vous avant 21h00, sinon…

Promis, j’arrête mes conneries !

(Vu à Uzès, dans le Gard).

Vu à Arles (Bouche-du-Rhône) :

La peur a changé de rue.

Jean Castex quasi-nu dans la rue Vaneau, à Rennes (Ille-et-Vilaine) :

Jean Cache-sexe

Chat vous amuse ?

A chaque fois que je vois ces deux-là, je me marre (les voix off sont excellentes) !

Et si les pitreries des chats vous amusent aussi, je vous suggère de visiter ces 2 articles sur le blog de Francine :


En espérant vous avoir fait sourire, je vous souhaite une joyeuse journée ! 🙂

48 réflexions sur “Humour de mai

  1. Hola.

    Fotos preciosas como siempre. Los retratos a personas son geniales.
    Si me permites un consejo, tienes que poner título al blog para que se pueda abrir cada entrada desde el lector.

    • Gracias CarMac.
      Sin embargo, mi blog tiene un título, un nombre (Filimages). Pero es cierto que la palabra de búsqueda del lector no puede encontrarla. Tienes razón. Yo no sé por qué. Esto es raro…
      Buenas tardes.

  2. Bonsoir Filimages,
    Très une jolie photo de l’entrée (latérale) du Tribunal. Ce que j’aime beaucoup sur celle-ci c’est la partie comportant les sortes de dessins – inscriptions sur la base de la façade à gauche.
    On dirait que c’est dessiné sur l’enduit, plutôt qu’une gravure.
    Avant lors des constructions, les tailleurs de pierres – maçons, gravaient leur initiale (une forme de signature) sur une pierre de façade des bâtiments ou même des fours à pains que l’on trouvait dans les corps de ferme.
    Les « façadiers », lors des enduits à la chaux ou au sable en faisaient également de même sur le revêtement.
    Alors c’est marrant, parce que j’ai beau agrandir la photo, je n’arrive pas bien à voir ce qu’il en est, mais cela fait penser a une intention esthétique de donner ou rendre sa valeur à ce lieu, comme pour en montrer, en appuyer sa présence.
    Il est également surprenant que rien n’ait été fait pour entretenir l’ensemble de la partie porte d’entrée en bois, et ce depuis une éternité, correspondant probablement à la même époque que l’enduit qui part par plaques se désolidarisant des pierres de tailles et des briques réapparaissant. Elles-même clairsemées de lichens et autres végétations …
    Les tagueurs ont jugés et agit avec justesse je trouve, pour ce lieu du bâtiment. Lui rendant honneur et considération.

    Les chats Capucines étaient plaisant.

    Merci pour ce partage.

    Bonne suite de semaine, à toi.

    • Pour « honneur et considération », je n’ai pas forcément le mot juste pour exprimer ce que je voudrais exprimer, mais oui le bâtiment par lui-même et tout ce qui le compose, mérite de la considération de ce qu’il est.
      Ce tag est également une façon de l’exprimer.

      • Bien souvent, on ne sait jamais ce qu’un tagueur veut exprimer, tellement c’est illisible. Sauf que là, on voit, ou plutôt je vois clairement les lettres M, L et P enchevêtrées. Et aussi deux paires de seins, en bas à droite. 😀 Si c’est le même test que la tache d’encre sur une feuille pliée en deux, je vais passer pour un obsédé ! 😀
        Merci pour ta visite nocturne, Johanne.
        Bonne fin de journée à toi.

        • Ha ! Bon je n’ai pas la photo en grand écran,même si je l’ai téléchargé pour pouvoir zoomer, je n’ai pas vu la même chose que toi concernant le test de Rorschach.
          En revanche clairement, ce que j’y ai vu avant même de zoomer c’est que le tagueur en habillait une partie du bâtiment dont la façade était déjà partie et qui laissait apparaître les briques. le tag en inclue cette caractéristique comme pour en faire ensemble d’art et emprunt de quelque chose.
          Quand l’enduit sera tombé complétement à ce niveau là, il est possible que l’on y voit apparaitre la signature du maçon-tailleur de pierre.
          Par contre j’ai également remarqué qu’il y avait du rouge à certains endroits sur la façade. Il est possible qu’un autre tagueur n’ayant pas du tout le même esprit de respect, s’y soit déversé.
          Bonne fin de journée à toi également.

  3. sublime moment de divertissement. Pas mal vu Castex, on voit bien la le désarroi du peuple pour l’élite politique. Sinon la rue de la trouille m’a bien fait rire et je suis bien curieux de savoir son histoire si elle en a une. Parole de chat m’a fait exploser de rire. Merci pour cette bulle d’énergie.

    • Très content de t’avoir fait exploser de rire, Alexandros. Enfin, ce sont plutôt aux chats qu’en revient l’honneur. 😉 Et si tu croises Castex à poils (ou presque) en ville, tu es peut-être dans la rue de la Trouille ! Rue dont je ne connais pas l’histoire, mais qu’il est peut-être possible de trouver sur le web.
      Belle soirée à toi !

  4. Excellent Phil!!! Et la photo du tribunal…je flaire là de superbes photos d(urbex à réaliser 🙂
    Belle journée à toi Phil 🙂

    • Tu as le nez bouché, Jean-Noël ! 😀 Malgré les apparences, ce tribunal n’est pas abandonné. Il s’agit d’une entrée latérale (mais peut-être plus utilisée) d’un bâtiment en fonction. Sa photo du beau côté est la première de cet article :

      D’une région à l’autre


      🙂
      Belle journée à toi aussi !

    • Je ne fréquente pas ces lieux de perdition, Madâââme ! J’ai connu des montées de marches plus avenantes, avec tapis rouges et jolies femmes très bien déshabillées. Il n’y a même pas un paillasson en bas de celles-ci. Quelle horreur !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :