Les gens (mars 2019)

J’aime photographier les gens. Pas seulement des personnes que je connais, à l’occasion de shootings portrait ou nu, en studio ou en extérieur. Mais aussi des inconnus croisés ici ou là. Il y a quelque-chose de magique à figer pour l’éternité une fraction de seconde d’une vie. C’est aussi et surtout le sujet humain qui nous fascine depuis toujours. Oui, je dis « nous », car même si vous n’en avez pas conscience, le regard d’une grande majorité d’entre vous est aimanté par l’image de vos semblables. Même les plus solitaires ou les plus misanthropes regardent les photos d’humains plus attentivement que les autres photos (fleurs, paysages, architectures…), à qualité esthétique égale. Il y a toujours des exceptions… mais ce sont des exceptions.

Quand j’observe quelqu’un regardant des photos sur un écran ou visitant une exposition, je constate qu’il s’attarde souvent plus longuement sur des représentations humaines que sur des sujets inanimés. Quand je regarde les statistiques de fréquentation de mon photo-blog, je constate que les galeries « Nu » et « Portrait » représentent à elles seules plus de 95% des vues. Les 15 autres thématiques se partageant moins de 5% du trafic.

Trêve de bavardage, place aux images. Séquences « Tranches de vies »…

Souvenir de Cap Leucate (Aude), juillet 2018.

A Rennes, certains trouvent la sérénité à la confluence de l’Ille et de la Vilaine… en compagnie des canards. Au passage, admirez le magnifique slip de bain assorti aux nénuphars.

(Comme d’habitude, cliquez sur les photos pour les voir avec une meilleure qualité)

Rennes (Ille-et-Vilaine), Jardin de la Confluence, août 2017.

Il est vrai que rien ne vaut la solitude pour avoir la paix…

La Franqui (Aude), juillet 2018.

 

Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales), juillet 2018.

Vous avez remarqué, sur la photo ci-dessus ? L’humain n’occupe qu’une toute petite partie de l’image, et pourtant votre regard s’est porté directement sur sa silhouette et s’y est attardé plus que sur tous le reste. Je me trompe ? 🙂

Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales). Paquebot « Le Lydia », juillet 2018.

Vous confirmez que les silhouettes humaines captent plus votre attention que tout autre chose ? 🙂

Poussons le test encore plus loin avec la photo ci-après…

Carcassonne (Aude), juillet 2018.

Même minuscule dans un coin de l’image, on ne voit que le vivant malgré la grandeur du bâtiment.

Et que dire des deux photos ci-dessous :

Cap de Creus (Espagne), juillet 2018.

Une scène de complicité entre une femme et son enfant. Bien que tout petits dans le cadre, ces deux êtres rayonnent de bonheur et illuminent toute l’image.

Cap de Creus (Espagne), juillet 2018.

Autre lieu, autre ambiance. Il y a du monde. J’entends de la musique. Je m’approche… Pourquoi ai-je photographié cette clarinettiste plutôt qu’un autre musicien ? Mystère…

14 juillet à Narbonne (Aude), 2018.

Quoi de mieux qu’un sujet humain pour photographier un sentiment ou une émotion ? Après le bonheur, voici l’ennui…

Ennui à Carcassonne (Aude), juillet 2018.

Y’en a qui ne se rendent même pas compte qu’ils sont assis à côté d’une vedette internationale…

Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales), juillet 2018.

Et le droit à l’image dans tout ça ???

Toutes les réponses, en textes, en images et en vidéo, ici : Le droit à l’images / Peut-on photographier les gens dans la rue ?

Belle journée à vous !


 

24 réflexions sur “Les gens (mars 2019)

    • C’est mon auto-focus qui a été attiré par la clarinettiste plutôt que par les deux musiciens juste avant. 😀
      Le paquebot échoué est devenu une attraction au Barcarès. L’office du tourisme y est même installé.

  1. Perso, j’évite. Probablement parce que je détesterais que l’on m’ait photographiée à mon insu. Et puis, je n’ai pas ton talent 😉

    • Paradoxalement, j’avoue ne pas apprécier que l’on me photographie. Mais quand ça arrive, je joue le jeu.
      J’ai mis du temps avant d’être à l’aise en photo de rue. Pas toujours évident de photographier des inconnus, même dans l’espace public. Mais on y prend goût ! 🙂
      Merci pour le compliment qui me touche beaucoup. ❤

      PS: Si tu as 8 minutes de libre, je t'invite à visionner cet interview de Joëlle Verbrugge, avocate au Barreau de Bayonne, spécialiste du droit photographique :

      Bises et belle soirée !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :